•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des trolls Internet forcent la fermeture d'un site web d'entreprises pro-vaccins

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

Des commerces ainsi que le propriétaire du site web se disent la cible de trolls Internet. (Archives)

Photo : getty image/istockphoto

Radio-Canada

Un nouveau site web créé pour fournir aux Ontariens une liste d'entreprises dont le personnel est entièrement vacciné ou qui exigent de leurs clients une preuve de vaccination a été fermé. Le propriétaire du site affirme que les commerces qui faisaient partie de son site ont été la cible de menaces et d’intimidation en ligne.

SafeTO-Do a été mis en ligne la semaine dernière. Il s’agissait d’un site web et d’un compte Twitter. Il a été créé par Brandon Mattalo, un avocat indépendant torontois.

M. Mattalo a annoncé dans une longue publication sur Twitter mardi soir qu'il fermait le site web.

Chaque fois que j'ajoute une nouvelle entreprise, il y a un groupe de personnes (une petite minorité) qui attaque ces entreprises en laissant de faux avis Google, en faisant de fausses réservations dans leurs restaurants et en leur envoyant des messages haineux, a-t-il écrit.

Je ne peux donc pas, en toute conscience, continuer à ajouter des entreprises sur le site web, car je ne peux pas être certain qu'elles ne seront pas attaquées par ces mêmes personnes.

M. Mattalo a refusé une demande d’entrevue de CBC News mercredi. Il affirme être lui aussi la cible de menaces et d’intimidation.

Dans une interview précédente, M. Mattalo a déclaré que l'idée du site web est venue d'un désir d'aider les particuliers et les entreprises.

Je pense que les gens veulent cette information. Et j'ai simplement pensé que la centraliser dans un format facile à consulter et à parcourir serait utile aux gens, a-t-il déclaré. Il n'y a pas vraiment d'indications sur ce que les entreprises doivent faire.

Sur Twitter mardi, M. Mattalo a déclaré avoir reçu de nombreux messages de soutien de la part des entreprises au sujet de son site web. Il ajoute qu'une de ces entreprises a rapporté avoir reçu plus de 100 000 visionnements sur son site web après avoir été répertoriée.

Dans l'ensemble, la réaction de la communauté a été extrêmement positive, a-t-il écrit. Mais, a-t-il ajouté, il a également reçu un nombre important de messages haineux, dont un qu'il a signalé à la police.

Les messages sont devenus de plus en plus personnels, pointus et haineux, a-t-il dit.

Je ne peux pas, en bonne conscience, exposer d'autres entreprises à cela. Beaucoup veulent simplement faire leurs affaires et ne pas avoir à faire face à cela, ce qui est compréhensible.

People's Pint Brewing Company était l'une des entreprises figurant sur le site web avant sa fermeture. Le copropriétaire Doug Appeldoorn a déclaré à CBC News que les employés de l'entreprise sont tous entièrement vaccinés et qu'il pensait que le site web SafeTO-Do était une excellente idée.

Je pense que c'est terrible qu'une petite minorité de personnes très bruyantes et dangereuses soient autorisées à faire ce genre de chose, a déclaré M. Appeldoorn.

Il a toutefois fait remarquer qu'en dehors de quelques détracteurs, la réaction à l'annonce de l'entreprise selon laquelle tout le personnel a été vacciné a été reçue de manière extrêmement positive.

M. Appeldoorn estime que la province devrait fournir des conseils et un cadre à cet égard. Selon lui, l’idée d’un passeport vaccinal est très bonne. Or le premier ministre Doug Ford l’a déjà rejetée.

En date de mercredi, 63 % des Ontariens admissibles sont entièrement vaccinés et un peu moins de 80 % ont reçu une première dose de vaccin. La province a signalé 135 nouveaux cas de COVID-19 mercredi.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !