•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La suite de la vaccination au Manitoba passe par les plus petits centres

Une seringue de vaccination pénètre dans un bras.

La province appelle les Saskatchewanais à se faire vacciner.

Photo : Radio-Canada / BERT SAVARD

Alors que la demande de vaccins contre la COVID-19 diminue au Manitoba, la province mise sur de plus petits centres de vaccination afin d’atteindre des tranches de la population qui n’ont pas été immunisées.

Lors d’une conférence de presse, mercredi, le coresponsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination, Johanu Botha, a expliqué que, dans un premier temps, la province pouvait compter sur ses supercentres de vaccination, mais que, maintenant, elle doit se concentrer sur d’autres façons de vacciner la population.

Il a rappelé que le Manitoba a mis sur pied différentes initiatives, comme un vaccin-o-thon, des cliniques mobiles dans les parcs provinciaux et une loterie de 2 millions de dollars.

La province va aussi envoyer ses centres de vaccination mobiles dans la région sanitaire de Santé Sud la semaine prochaine pour tenter d’améliorer un taux de vaccination à la traîne dans certains secteurs, a indiqué M. Botha.

Le nombre de doses est plus petit que celui qu'on cite souvent, mais il continue d'améliorer la situation, a-t-il précisé.

Johanu Botha a ajouté que les employés du service d’urgence du Centre des sciences de la santé de Winnipeg ont été formés pour pouvoir administrer le vaccin contre la COVID-19 24 heures sur 24.

À la recherche de 25 000 Manitobains prêts à se faire immuniser

Le Manitoba cherche à atteindre son troisième objectif de vaccination, soit 80 % de la population admissible vaccinés une première fois, et 75 % doublement vaccinés, d’ici la fête du Travail.

Pour ce faire, 25 000 Manitobains supplémentaires devront obtenir leur première dose de vaccin, selon M. Botha, et 13 000 personnes ont déjà pris rendez-vous. 

Pour atteindre l’objectif en matière de deuxièmes doses, 140 000 Manitobains doivent encore être vaccinés, et 80 000 personnes ont des rendez-vous.

La province a entamé la phase 2 de son plan de déconfinement samedi dernier, encouragée par les succès de sa campagne de vaccination jusqu’à présent. Près de 78 % des Manitobains de plus de 12 ans ont leur première dose de vaccin, et 63 % ont reçu deux doses.

Ralentissement en août

Dans un document d’information rendu public mercredi, le Manitoba dit s’attendre à une diminution importante des doses qui seront administrées en août, mais ne croit pas que cela nuira à l’atteinte des objectifs de vaccination pour la phase 3 de la réouverture de l’économie.

Selon les projections provinciales dévoilées mercredi, la demande de vaccins continuera d’augmenter au cours du mois de juillet, en particulier pour les deuxièmes doses. Ainsi, 15 000 doses devraient être administrées mercredi, et près de 25 000, le 30 juillet.

Au cours des 10 premiers jours du mois d'août, le nombre de doses injectées chaque jour diminuera pour se situer entre 1000 et 6000.

Cette baisse s'accorde avec une diminution de la livraison de vaccins confirmée par le gouvernement fédéral.

Le Manitoba s'attend à recevoir 147 000 doses de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech au cours de la semaine du 26 juillet, puis 90 000 doses par semaine au cours des deux semaines qui suivront. Aucune autre livraison du vaccin Pfizer-BioNTech n’a été confirmée après la mi-août, et aucune livraison du vaccin de Moderna ou autre n’a été confirmée pour le reste du mois.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !