•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un orage violent mais pas de tornade à Kemptville, selon Environnement Canada

Des arbres ont été arrachés dans un jardin.

Les violents orages ont causé des dommages à Hallville.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Malgré les dommages importants observés au sud d'Ottawa mardi, dans les environs de Kemptville, Environnement Canada soutient qu’il ne s'agissait pas d’une tornade.

Mardi après-midi, des arbres ont été déracinés, des quais et des bateaux ont été endommagés.

Environnement Canada avait publié un avertissement d’orages violents dans plusieurs secteurs mardi. Les météorologues surveillaient de près un orage capable de produire des vents jusqu'à 110 km/h et des grêlons de la taille d’une pièce de 5 cents.

En entrevue à Radio-Canada mercredi, Gerald Cheng, météorologue à Environnement Canada, a dit qu’il s’agissait de puissantes microrafales.

Nous ne pouvons pas confirmer s'il y a eu des tornades. C’est vrai qu’on a observé des dommages, mais selon les informations sur le radar, on n’indique pas clairement cette possibilité.

Une citation de :Gerald Cheng, météorologue, Environnement Canada

Mais quand même les orages violents peuvent provoquer ce type de dommages. On a vu des arbres déracinés et des toitures envolées. Ce type de dommages est aussi possible avec des microrafales, précise M. Cheng.

Des arbres effondrés sur la chaussée

Les vents violents ont déraciné des arbres, comme ici, le long du chemin Hyndman, à Spencerville, en Ontario.

Photo : CBC/Travis Dhanraj

Le météorologue rappelle l’importance de demeurer informé lorsque les alertes sont émises.

D'habitude, on a peur des tornades, mais même un orage violent, on peut voir des dommages. Donc, quand on voit des nuages menaçants, il est temps de s'abriter, a-t-il rappelé.

Le maire accorde une entrevue à la caméra, devant une route de campagne.

Le maire du canton de North Dundas, Tony Fraser, a sauté dans sa camionnette tout de suite après le passage de la tempête pour constater l'ampleur des dégâts.

Photo : Radio-Canada

La tempête a visiblement secoué les habitants de Hallville, à l'est de Kemptville. Le village situé dans le canton de North Dundas a aussi été touché par la tempête.

Le maire Tony Fraser a rapporté avoir observé de fortes pluies, de la grêle et de forts vents.

La dévastation dans les champs est assez grande. Une grange a vu son toit arraché, alors que des agriculteurs étaient à l'intérieur pour s'occuper du bétail, a soutenu M. Fraser.

Le maire se dit surpris, mais heureux que personne n'ait été blessé.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !