•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Atlantique veut devenir une destination pour les amateurs de vélo de montagne

Un cycliste descend un sentier rocheux.

Le gouvernement fédéral investit plus de 400 000 $ pour la promotion du vélo de montagne en Atlantique.

Photo : Etienne Dionne

Rébecca Corrales-Soucy

Le gouvernement fédéral injecte environ 440 000 $ pour aider La Guilde de Fundy à attirer plus de visiteurs dans la région et promouvoir la pratique du vélo de montagne en Atlantique. Le financement aidera l’organisme sans but lucratif à faire du Canada atlantique une destination de premier ordre pour ce sport.

Le ministre du Développement social du Nouveau-Brunswick, Bruce Fitch, estime qu’il est important d’investir dans les routes de vélo de montagne, pour les citoyens comme pour le tourisme.

L’industrie du vélo est en croissance. Les gens veulent être à l'extérieur, et être physiquement actifs. Cela permettra d’attirer des gens de l’extérieur de l'Atlantique, surtout maintenant que les frontières sont rouvertes.

Une citation de :Ministre du Développement social, Bruce Fitch

La Guilde de Fundy, qui s’efforce de sensibiliser le public au patrimoine naturel et culturel du parc national de Fundy, participe également au projet Moutain Bike Atlantic.

Le projet consiste à promouvoir les ressources et les aménagements pour le vélo de montagne, ainsi que les expériences uniques offertes au Canada atlantique, et ce, auprès d’un public international.

Le député progressiste-conservateur Bruce Fitch.

Le député progressiste-conservateur Bruce Fitch soutient qu'il voit de plus en plus de vélos sur la route.

Photo : Radio-Canada

Des retombées économiques

Sean Morrissy de Mountain Bike Minto, un organisme à but non lucratif pour le maintien des sentiers de cette région, estime que les efforts de Moutain Bike Atlantic ont porté leurs fruits dans son village.

Ça a beaucoup aidé à promouvoir les sentiers de Minto. Le nombre de visiteurs a triplé depuis l’année passée, après que l'organisation soit passée prendre des photos et vidéos de la place.

Une citation de :Sean Morrissy, membre de Mountain Bike Minto

Selon lui, la communauté peu touristique de Minto profite d’un essor économique grâce à ces initiatives. Nous avons vu plus de clients dans les restaurants, et un magasin de crème glacée a même ouvert. Les gens dépensent lorsqu’ils viennent faire du vélo, a-t-il expliqué.

Un projet communautaire

Mountain Bike Atlantic est une initiative fondée et dirigée par les communautés. La Guilde de Fundy travaillera donc de concert avec les communautés de l'Atlantique pour faciliter la promotion des sentiers de vélo de montagne.

Nous allons commencer au niveau des communautés, afin de s’assurer qu’elles apprécient les sentiers aménagés. Elles pourront ensuite partager leurs expériences avec des visiteurs d’ici et d’ailleurs, et donc, les promouvoir, a indiqué Micha Fardy, directrice générale de La Guilde de Fundy

L’organisation a également l’intention de faire venir des influenceurs et des gens connus pour faire la promotion de leurs projets sur les médias sociaux.

Au total, 18 sentiers de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse sont aménagés et promus par le site de Mountain Bike Atlantic. Micha Fardy a d’ailleurs déclaré que Terre-Neuve-et-Labrador s’est récemment joint au projet. Les sentiers de leurs communautés seront donc bientôt au rendez-vous.

L’investissement d’Ottawa permettra également de développer de nouveaux sentiers. Des chemins qui n’étaient pas reliés seront possiblement raccordés.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a également annoncé mardi des investissements pour un second projet touristique compris dans ce panel, soit le développement de la destination rurale de la Haute baie de Fundy. La contribution de la province est d'un peu moins de 100 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !