•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TiMi choisit Montréal pour son prochain studio de jeux vidéo

Deux mains en train de jouer à un jeu sur téléphone mobile.

Le jeu mobile «Honor of Kings», calqué sur le populaire «League of Legends», est un véritable phénomène culturel en Chine.

Photo : Tencent

Radio-Canada

Le développeur des jeux à succès Call of Duty: Mobile et Honor of Kings de même que du titre attendu Pokémon Unite, TiMi, a jeté son dévolu sur Montréal pour établir son cinquième studio de jeux vidéo.

Filiale du géant chinois Tencent, TiMi est déjà bien établi en Amérique du Nord, avec des studios à Los Angeles et à Seattle. En Chine, le développeur compte des équipes à Shanghai et à Chengdu, en plus d’avoir son siège social à Shenzhen.

Montréal devient la première ville canadienne à accueillir un studio de l’entreprise. Cette annonce confirme une fois de plus le statut de la métropole à titre de pôle mondial de l’industrie vidéoludique.

Montréal dispose d’une main-d’œuvre diversifiée et avant-gardiste capable de créer des expériences AAA [à grand budget] à grande échelle, souligne Vincent Gao, responsable du développement mondial pour TiMi Studio Group, dans un communiqué.

Ce sont ces attributs qui ont attiré la filiale de Tencent dans la ville, avec dans les cartons pour la future équipe montréalaise un jeu vidéo à grand budget à monde ouvert et multiplateforme.

Nous ne cherchons pas à produire un [produit] à petit budget.

Une citation de :Vincent Gao

Notre priorité est de mettre en place des plateformes pour consoles et ordinateurs de la plus grande qualité, et ensuite permettre aux utilisateurs et utilisatrices du monde entier de jouer à leur guise, sur la plateforme de leur choix, a souligné Vincent Gao.

S’approprier la métropole

L’arrivée du studio TiMi à Montréal s’accompagne d’une volonté de collaborer avec les universités et ressources locales, dont Montréal International, qui donnera un coup de main pour le recrutement de talents internationaux.

TiMi Montréal s’engage à faire croître l’écosystème local de jeux vidéo. Pour assurer la croissance du bassin de talents locaux, affirme l’entreprise dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !