•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie mortel à Lévis : l'identité d'une victime dévoilée

Une maison calcinée derrière un cordon rouge déployé par le service incendie.

Les traces du drame étaient encore bien visibles le week-end dernier à Lévis.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Mercier

Tout indique que l'incendie qui a fait deux morts à Lévis vendredi dernier a pris naissance accidentellement.

C'est du moins ce que démontre l'enquête réalisée jusqu'ici par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), en collaboration avec les pompiers, la Sûreté du Québec et le Bureau du coroner. Toutefois, la cause exacte n'est toujours pas divulguée.

À ce stade-ci de l'enquête, le Bureau du coroner est par contre en mesure de dévoiler l'identité d'une victime. Il s'agit de Josée Fortier, 48 ans. L'autre victime est un homme de 72 ans.

Ils résidaient tous deux dans un bâtiment de la rue Sainte-Thérèse lourdement endommagé par le feu qui a éclaté vendredi vers 21 h 30.

Une maison noircie par le feu, derrière un contingent de pompiers et de policiers, la nuit.

Le brasier a calciné une bonne partie de la façade.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Sauvé par deux policiers

L'incendie aurait pu faire une troisième victime, un homme de 60 ans, mais l'intervention héroïque de deux policiers du SPVL lui a sans doute sauvé la vie.

Nos policiers ont été avertis par les voisins comme quoi une des personnes dormait en haut, à l'étage, raconte Véronique Blouin, porte-parole au SPVL.

Puis, ils ont escaladé un abri d'auto sur le côté de la maison, défoncé la fenêtre, ce qui a réveillé l'individu qui dormait et ils ont réussi à l'extirper.

Une citation de :Véronique Blouin, porte-parole au SPVL

L'homme de 60 ans s'en est plutôt bien tiré dans les circonstances, ayant seulement été incommodé par la fumée. Il a obtenu son congé de l'hôpital au bout de quelques heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !