•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de 10 ans de fouilles archéologiques à Odanak

Des gens qui fouillent le sol.

Le reportage de Marc-Antoine Bélanger

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Bélanger

Radio-Canada

Cette année marque la fin d’une décennie de fouilles archéologiques à Odanak. Les excavations ont lieu sur le site du Fort d'Odanak. L’objectif est de comprendre l'histoire de la communauté abénakise, entre autres, au moment où elle est entrée en contact avec les colons européens.

Pour clore ce chapitre, les archéologues du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, qui regroupe les Abénakis d'Odanak et de Wôlinak, effectuent des fouilles cet été à quelques mètres au nord de l'église.

Ils souhaitent trouver des traces d’un four à pain ou retracer l'existence d'un puits. Les équipes vont ainsi tenter de comprendre les modes d'alimentation des Abénakis de l'époque et l'influence européenne sur la préparation de la nourriture.

La semaine prochaine, des jeunes de 11 à 14 ans participeront aux fouilles dans le cadre d’un stage d’immersion dans leur culture abénakise.

Les jeunes de la nation qui viennent fouiller avec nous, ils voient vraiment à travers une fenêtre du temps toute cette perpétuelle continuité d'occupation de leurs ancêtres, explique l’archéologue au Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, Geneviève Treyvaud.

Des membres de la communauté d'Odanak prendront aussi part aux fouilles au cours des prochains jours.

Un site archéologique cher aux Abénakis

La directrice du bureau du Ndakina, Suzie O’Bomsawin, qui est responsable des équipes de recherche, trouve emballant de découvrir des vestiges sur un terrain où elle-même jouait lorsqu'elle était enfant.

C'est incroyable comme c'est pas loin, enfoui sous nos pieds. Ce sont des témoins de notre passé, directement connectés à nous, dans un site qu'on occupe encore aujourd'hui.

Une citation de :Suzie O’Bomsawin, directrice du bureau du Ndakina du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki

Isaak Lachapelle-Gill, qui est guide au Musée des Abénakis, se souvient lui aussi d’avoir joué à cet endroit lorsqu’il était plus jeune. Ce site je le connais beaucoup, mais [je ne connais] pas nécessairement son histoire, explique-t-il.

Isaak au micro de Radio-Canada devant le site des fouilles.

Isaak Lachapelle-Gill, qui est guide au Musée des Abénakis, participe aux fouilles archéologiques à Odanak.

Photo : Radio-Canada

Aujourd’hui, celui qui participe aux fouilles archéologiques comprend l’importance du fort d’Odanak. C'étaient mes ancêtres qui habitaient ici auparavant, donc ce sont peut-être des objets que peut-être un de mes arrière-arrière-arrière-arrière-grands-parents a déjà utilisés, raconte-t-il.

Avec les informations de Marc-Antoine Bélanger

Un homme parcourt le site archéologique quadrillé.

En ce moment, les fouilles archéologiques se déroulent près de l'église, à Odanak.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !