•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de terrasse Saint-Lau cette année, faute de main-d’œuvre

Gens assis à des tables près du fleuve.

La terrasse Saint-Lau était installée au 2e étage du parc portuaire de Trois-Rivières.

Photo : Facebook/Saint-Lau - terrasse collective

Radio-Canada

Après avoir reporté le début de l’événement dans l’espoir de recruter du personnel, Trois-Rivières Centre a finalement annoncé qu’il n’y aura pas de terrasse Saint-Lau cette année. Le manque de main-d’œuvre pour la terrasse et dans les restaurants participants explique cette décision.

Plutôt que d’offrir une expérience moins optimale aux visiteurs, Trois-Rivières Centre a préféré annuler la tenue de l’événement qui était initialement prévue du 15 juillet au 21 août.

Ça mettait de la pression sur l’ensemble de nos partenaires, a expliqué la directrice générale Gena Déziel. Une dizaine de restaurants devaient y participer cette année.

L’organisme qui représente les entreprises du centre-ville de Trois-Rivières avait mis sur pied cette formule en pleine pandémie, l’été dernier, pour donner un coup de pouce aux restaurateurs. Des tables étaient disposées dans le parc portuaire et les clients pouvaient commander au restaurant de leur choix et leur repas leur était livré par vélo. Environ 130 places étaient disponibles et le public avait été au rendez-vous.

La semaine dernière, on avait encore espoir, mais à un moment donné, il faut savoir s’ajuster avec la réalité du contexte. On s’est rendu compte que c’était une pression qui était sur l’ensemble des organisations [impliquées], comme les restaurants et le [service de livraison à] vélo, a expliqué Gena Déziel en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Elle affirme aussi que les restaurants sont aussi mieux préparés à accueillir les clients cet été, comparativement à l’an dernier, ce qui rend le besoin pour une terrasse commune moins criant.

Quant à savoir si la terrasse Saint-Lau sera de retour l’an prochain, la directrice générale de Trois-Rivières Centre affirme que la situation sera réévaluée en temps et lieu, selon ce qui sera possible avec les ressources qu’on aura. D’autres nouvelles idées pourraient aussi voir le jour, estime Gena Déziel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !