•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept sinistrés après un incendie dans un immeuble de logements aux Hauteurs

Les restes d'un immeuble au sol après un incendie.

Les services d'urgence ont été appelés vers 3 h 20 mercredi.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Radio-Canada

Sept personnes sont sinistrées après un incendie qui a fait rage cette nuit dans un immeuble de la municipalité des Hauteurs.

Les services d'urgence ont été appelés vers 3 h 20 dans la nuit de mardi à mercredi.

Une vingtaine de pompiers provenant des services incendie de Sainte-Luce, de Saint-Gabriel, de Mont-Joli et des Hauteurs sont intervenus. C’est ce que confirme le directeur de la sécurité incendie de Sainte-Luce, Gilles Langlois.

Les pompiers n’ont pas réussi à sauver le bâtiment, qui a dû être détruit puisque les dommages causés par l'incendie étaient trop importants. Après plusieurs heures à lutter contre le brasier, les pompiers ont quitté les lieux vers 8 h mercredi matin.

Tous les résidents ont pu être évacués à temps. Une personne a cependant subi des blessures mineures liées à l'incendie, indique la Sûreté du Québec (SQ).

Les restes d'un immeuble

La bâtiment est une perte totale.

Photo : Radio-Canada / Alain Fournier

L'immeuble qui est parti en flammes comprenait cinq logements, dont deux étaient en rénovation, donc vacants. Les trois locataires qui habitaient les autres logements se retrouvent à la rue.

Un jeune couple et leurs deux enfants, qui habitaient la résidence voisine du lieu de l'incendie, ont aussi été évacués.

Il est possible de constater des dommages sur le mur de leur résidence adjacent à l’immeuble de logements maintenant en ruine.

Restes d'un immeuble à côté d'une maison dont une partie du revêtement extérieur a brûlé.

L'incendie a aussi endommagé la résidence voisine.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

La Municipalité tente actuellement de trouver des moyens pour aider les sinistrés. La Croix-Rouge aurait également été contactée.

La SQ ne croit pas que cet incendie soit d'origine criminelle.

Avec les informations de Béatrice Rooney

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !