•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les deux baleines empêtrées n'ont pas été retrouvées par les sauveteurs

Une baleine noire empêtrée dans un lourd cordage.

L'équipe de sauvetage des baleines de Campobello ont tentés de désempêtrer les deux baleines de la région.

Photo : Gracieuseté : International fund for animal welfare

Radio-Canada

Au cours des derniers jours, l'équipe de sauvetage des baleines de Campobello s’est rendue en mer afin de secourir deux baleines empêtrées. Cependant, aucune d’entre elles n’a été retrouvée.

Vendredi, les sauveteurs sont allés à Shippagan pour tenter de secourir la baleine noire de l’Atlantique Nord, nommée que par un numéro : le 4615. Malgré des recherches au cours de la fin de semaine, aucune trace de ce mammifère n'a été répertoriée.

La baleine empêtrée connue sous le nom de Snow Cone a été repérée à nouveau au cours de la fin de semaine.

Lundi matin, l’équipe est donc retournée à l’eau pour tenter à nouveau de désempêtrer la baleine. Malheureusement, après de vastes efforts de recherche avec des partenaires, tant dans les airs que sur l’eau, l’équipe n’a pas réussi à localiser la baleine, a déclaré Pêches et Océans Canada.

Les efforts se poursuivront cependant pour localiser les deux baleines et, si possible, leur venir au secours.

Nous travaillons également en étroite collaboration avec nos partenaires pour lancer une opération de récupération d’engins fantômes près de l’île Miscou, au Nouveau-Brunswick, visant à mieux protéger les baleines noires dans la région, a précisé le ministère.

Selon Pêches et Océans Canada, ces efforts serviront à mieux protéger ces baleines qui se rassemblent dans la région.

D’autres mises à jour concernant les efforts de sauvetage et l’opération de récupération des engins fantômes seront fournies dès que possible.

Une enquête est en cours afin de déterminer l’origine de l’empêtrement des baleines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !