•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grande-Baie : une nouvelle vocation pour un lieu symbolique

Une pelle mécanique au travail avec des ouvriers.

Pour la première fois en 25 ans, une pelle mécanique est de retour sur cette portion des berges pour l'aménagement d'un parc à chiens.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Vingt-cinq ans après le déluge qui avait défiguré le secteur de Grande-Baie, à La Baie, des travaux ont cours sur une portion des berges où maisons et commerces prenaient place à l’époque.

La Ville de Saguenay a décidé d’aménager un parc à chiens à proximité de la pyramide des Ha! Ha!, un projet qui doit respecter des règles strictes puisque ce secteur est considéré comme une zone inondable depuis les événements de 1996.

On n'a pas le droit de construire de bâtiment que ce soit au niveau habitation ou au niveau commercial. Il n'y a aucun des bâtiments qui ont disparu avec le déluge qui sont revenus. Si vous vous rappelez, dans ce coin-là, c'était le coin où tous les bâtiments commerciaux étaient là. La salle de quille, elle n'avait pas tout été emportée, c'est pour ça qu’elle a pu rester là à l'époque, avec les normes gouvernementales, explique le conseiller municipal du district #15, Martin Harvey.

Puisque la demande pour la construction d’un parc pour pitous était forte, la Ville a choisi cette option pour occuper un territoire sur lequel la végétation avait repris ses droits au fil des années. Tout ce secteur près de la pyramide devra donc se développer avec des activités récréatives comme la pêche en ville. Un premier événement dans ce créneau s’est tenu en juin.

On avait besoin ici d'un parc à chiens, ça avait été demandé beaucoup par les gens aussi parce qu'on n'avait rien pour les animaux.

Une citation de :Martin Harvey, conseiller municipal, district #15
Un chantier de construction dans un parc.

Le parc Ernest-Bergeron fait l'objet de travaux de 375 000 $.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

À quelques kilomètres de là, le parc Ernest-Bergeron, situé en face du terrain de l’ancienne l’église Saint-Édouard, où sera construite la future bibliothèque de l'arrondissement, est en train de se refaire une beauté au coût de 375 000 $.

Dans le temps, il y avait justement une fontaine, il y avait un kiosque. On reprend tous ces équipements-là, mais de façon plus moderne. On y va avec des fontaines où les enfants vont pouvoir s'amuser, on a des ilots de lecture aussi qui vont correspondre avec le concept de bibliothèque, révèle le conseiller municipal du district #13, Raynald Simard.

Quant à l’ancien terrain de la Consol, situé en bordure de la baie des Ha! Ha!, Saguenay attend toujours les autorisations du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour ériger une descente de bateaux et des stationnements. Il s’agit de la première phase d’un projet de 6 millions de dollars.

D’après les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !