•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet pilote sur le bruit excessif des véhicules à Saskatoon

Un tuyau d'échappement d'une voiture. (archives)

Des avis d'inspection seront remis aux automobilistes de Saskatoon dont le tuyau d'échappement fait des bruits excessifs. (archives)

Photo : Radio-Canada / Eva Uguen-Csenge

Radio-Canada

La police de Saskatoon peut dorénavant émettre des avis d’inspection aux automobilistes qui sont jugés excessivement bruyants.

Lors de la remise de cet avis, le contrevenant devra se rendre à une clinique de contrôle du bruit de la Société d'assurances de la Saskatchewan (SGI).

Les véhicules excessivement bruyants peuvent distraire les autres conducteurs ou empêcher le conducteur du véhicule et les autres conducteurs sur la route d'entendre des choses importantes lorsqu'ils sont au volant, comme les sirènes des véhicules d'urgence, a déclaré le sergent Patrick Barbar du Service de police de Saskatoon.

Hausse du nombre de plaintes

Les agents de ces cliniques évalueront le niveau sonore du véhicule. Ils vont travailler avec l’automobiliste pour s’assurer que des modifications soient apportées afin que leur véhicule soit conforme aux normes de sécurité.

Depuis quelques années, les plaintes concernant le bruit sont plus nombreuses. Ce n’est pas juste à Saskatoon, mais à Regina et partout au pays. Les gens sont inquiets. C’est un problème de qualité de vie. Ça fait quelques années que nous cherchons un outil pour trouver une solution, a mentionné le sergent Barbar à l’émission Pour faire un monde.

L’évaluation à la clinique sera gratuite, mais les changements apportés devront être payés par le propriétaire du véhicule fautif.

Si le propriétaire du véhicule refuse d’apporter des changements, on peut retirer l’enregistrement du véhicule, a indiqué Patrick Barbar.

L’amende pour le bruit excessif est d’un minimum de 115 $, peut-on lire dans le communiqué conjoint de la police de Saskatoon et de la SGI.

Limite de décibels

Le sergent Patrick Barbar précise que chaque catégorie de véhicule a une limite de décibels. Pour les véhicules légers, il s’agit de 96 décibels.

Pour les motocyclettes, la limite de décibels fluctue en fonction de la taille du moteur, et se situe entre 96 et 100 décibels.

Selon un vice-président de la SGI, John-Paul Cullen, le bruit excessif d'un véhicule peut être une indication que le véhicule a été modifié de manière non sécuritaire. À la SGI, nous voulons nous assurer que tous les véhicules sur nos routes répondent aux normes de sécurité, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le projet pilote se déroulera dans la Ville des Ponts jusqu'à cet automne. Le sergent Patrick Barbar note que les recommandations du projet seront remises à la SGI.

La Société d’assurances de la Saskatchewan décidera si elle poursuit le projet pilote et si d’autres villes de la province voudront participer.

Avec les informations de Doris Labrie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !