•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jordan Beaulieu des Elks, vedette au Québec, incognito à Edmonton

Jordan Beaulieu devant un lutrin avec un chandail des Elks.

Le demi défensif des Elks Jordan Beaulieu a participé à l'émission Occupation double en 2020.

Photo : Radio-Canada / Richard Marion

Jordan Beaulieu est heureux de se retrouver à nouveau sur un terrain de football. Le demi défensif originaire de Montréal participe à un troisième camp d’entraînement avec la formation d’Edmonton, maintenant appelée les Elks.

Même si la saison 2020 de la Ligue canadienne de football (LCF) a été annulée en raison de la pandémie de COVID-19, les derniers mois n’ont pas été de tout repos pour le joueur de 27 ans.

Jouer au football, c’est assez fou. Il fallait que je fasse de quoi d'aussi fou quand on m’a dit que je n’en avais pas en 2020 [une saison de football] , donc je me suis lancé là-dedans, dit-il en faisant référence à sa participation à Occupation double, l'une des émissions de télévision les plus populaires au Québec.

Jordan Beaulieu s’est inscrit et a été sélectionné pour être un des candidats de l’émission, qui met en vedette des célibataires du Québec qui tentent de trouver l’amour.

Ma vie a changé, ça a été un complet 360 degrés.

Une citation de :Jordan Beaulieu, Elks d’Edmonton

Même s’il joue au football professionnel, celui qui a porté les couleurs des Mustangs de l’Université Western dans les rangs universitaires était habitué à passer incognito, peu importe où il allait. Ce n’est plus le cas, du moins au Québec.

Je ne pensais jamais voir des gens faire un détour et venir se stationner derrière moi alors que je mets de l’essence dans ma voiture, pour avoir un autographe ou une photo, raconte-t-il.

Jordan Beaulieu admet qu'il aime bien sa soudaine notoriété, mais il aurait aimé que celle-ci soit acquise d’une autre façon.

Je le dis souvent, c’est bien l’fun d’être connu pour ça, mais moi, mon but, c’est d’être connu pour le football, j’espère que ça viendra, s'exclame-t-il.

En attendant, le joueur défensif a bien hâte de pouvoir sortir de l’hôtel où il est confiné à Edmonton pour profiter, incognito, des restaurants de la capitale albertaine.

Le coéquipier de Jordan Beaulieu des Elks Mathieu Betts affirme que son ami n’a pas changé après son expérience télévisuelle.

Jordan reste un gars terre à terre et il ne se laisse pas enfler la tête. C’est aussi un bon joueur. Je pense qu’il a mis son chapeau Occupation double de côté et il est de retour avec son chapeau football. Je trouve que ça lui va pas mal mieux, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !