•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet ne demandera pas d'aide financière au gouvernement fédéral

Avion de WestJet.

À partir du 9 août, les citoyens et les résidents permanents américains entièrement vaccinés seront autorisés à entrer au Canada.

Photo : Reuters / Todd Korol

La Presse canadienne

Après des mois de discussions entre WestJet et Ottawa, le transporteur aérien a indiqué mardi qu'il ne demanderait pas d'aide financière au gouvernement fédéral.

La compagnie aérienne indique que les deux parties ont convenu de se concentrer plutôt sur le redémarrage du secteur du tourisme et des voyages, compte tenu des taux de vaccination encourageants.

Les volumes de passagers de WestJet ont chuté de près de 90 % en 2020, par rapport à l'année précédente, et le transporteur a été forcé de réduire la taille de son effectif. Son nombre d'employés est ainsi passé de 14 000 avant la pandémie à un creux de 4000.

Toutefois, la compagnie aérienne dit s'attendre à voir la demande pour les voyages augmenter cet été, les restrictions s'assouplissant et le nombre de cas de contaminations à la COVID-19 diminuant.

WestJet a déjà repris son service dans tous les aéroports qu'il desservait avant la pandémie.

Le gouvernement fédéral a annoncé lundi que, à partir du 9 août, les citoyens et les résidents permanents américains entièrement vaccinés seront autorisés à entrer au Canada. Les voyageurs venant d'autres pays devront attendre le 7 septembre.

En avril, Ottawa a conclu une entente avec Air Canada qui verra la ligne aérienne en difficulté accéder à une somme pouvant atteindre 5,9 milliards de dollars en prêts et en prise de participation à partir de fonds publics. Ottawa obtient ainsi une participation de 6 % dans le transporteur.

Air Canada a aussi promis de restaurer certains vols nationaux et de rembourser les passagers dont les vols avaient été annulés à cause de la COVID-19.

Air Transat a aussi conclu un accord avec Ottawa en avril, en vertu duquel il recevra une aide de 700 millions de dollars de la part du gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !