•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accident mortel survenu au nord de Baie-Comeau est lié à un chantier d'Hydro-Québec

Écusson de la Sûreté du Québec.

L’accident mortel survenu lundi s’est produit sur un chantier d’Hydro-Québec lié à la ligne Micoua-Saguenay. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

L’accident mortel survenu lundi sur le chemin de la Scierie-des-Outardes au nord de Baie-Comeau s’est produit sur un chantier d’Hydro-Québec lors des travaux de déboisement pour le projet de la ligne Micoua-Saguenay.

La Sûreté du Québec (SQ) confirme que la victime est Martin Tremblay, un homme d'une cinquantaine d'années de Colombier.

La victime conduisait un véhicule de machinerie lourde au moment de l'accident. Pour des raisons encore inconnues, l’engin est tombé dans un trou et l’homme a été éjecté du véhicule.

Le porte-parole d'Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty, précise que le travailleur est un employé d’un sous-traitant de l’entreprise Hamel Construction inc. qui a obtenu le contrat pour les travaux de déboisement.

Louis-Olivier Batty confirme que la société d’État collabore avec les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) et ceux de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour faire la lumière sur cet événement.

On a, du côté d’Hydro-Québec, décidé d’interrompre l’utilisation du type de machinerie lourde qui était en cause, un camion articulé pour être plus précis, sur tous les chantiers de déboisement qui ont lieu dans des secteurs accidentés, précise le porte-parole d'Hydro-Québec.

Des travaux de déboisement.

Sur cette photo prise le 23 novembre et transmise par Hydro-Québec, l'ampleur de la zone déboisée est apparente.

Photo : Courtoisie

De son côté, la CNESST précise que les conclusions de son enquête devraient être connues d’ici six mois.

Selon Hydro-Québec, l’accident n’aura a priori pas de conséquences sur l’échéancier du projet qui vise l’implantation d’une ligne hydroélectrique de 735 kilovolts pour relier la Côte-Nord et le Saguenay.

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.