•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Expomobile à la Villa : un camion-restaurant transformé en musée sur roues

Camion noir et blanc avec un groupe de personnes qui se tient derrière à l'extérieur.

Le camion Villa déambulera dans les parcs de Montréal tout l'été.

Photo : Verticale - centre d'artistes / Christian Bujold

Radio-Canada

Si vous arpentez les parcs de Montréal cet été, vous pourriez tomber sur un resto mobile qui a troqué la vente de burgers pour l’exposition d’œuvres d’art qui utilisent les nouveaux médias et les outils du numérique.

Claudia Hébert, chroniqueuse culturelle à Tout un matin, a aperçu le camion blanc et noir par hasard, alors qu’elle se promenait dans le quartier Saint-Henri. Sa curiosité piquée, elle en a profité pour parler à une femme qui s’y trouvait, Amélie Brindamour, chargée de médiation pour le camion.

Deux personnes portent des casques de réalité virtuelle.

Les œuvres de l'expomobile à la Villa intègrent des technologies comme les casques de réalité virtuelle.

Photo : Verticale - centre d'artistes / Christian Bujold

L’expomobile à la Villa est une exposition nomade créée en collaboration avec le centre d’artistes Verticale de Laval. On y présente les œuvres de cinq artistes qui ont fait partie de la programmation de Verticale dans les deux dernières années, notamment une œuvre de réalité virtuelle, une œuvre sonore, une œuvre vidéo et une grande œuvre textile que les gens peuvent manipuler.

On déploie des œuvres d’art autour du camion, certaines qui peuvent être regardées, d’autres manipulées. Et les visiteurs, avec leur masque, peuvent entrer à l’intérieur du camion, explique Mme Brindamour.

Deux sorties par semaine en toute discrétion

La Villa fera deux sorties par semaine, dans différents parcs de Montréal, jusqu’à la fin du mois de septembre. En raison de la situation sanitaire, le réseau Accès culture, partenaire de diffusion de l’expomobile, ne fait pas de promotion de l'activité dans son calendrier. Il faut donc garder l'œil ouvert pour découvrir les œuvres.

Chaque fois, il y a un des cinq artistes qui est présent pour parler aux gens et répondre à des questions un petit peu plus pointues sur son œuvre d’art, explique Amélie Brindamour.

L’œuvre textile présentée est Siesta blue, du collectif Doux Soft Club, composé de Mariane Stratis, Marion Paquette et le duo Pénélope & Chloë. Il s’agit d’une œuvre géante couplée à une prestation artistique interactive où les tapis s’accumulent, se rangent en superposition, se redessinent et deviennent montagnes, peut-on lire sur le site de Verticale.

Quatre femmes manipulent une oeuvre textile géante sur le gazon.

Le collectif Doux Soft Club en pleine présentation de son œuvre « Siesta blue ».

Photo : Verticale - centre d'artistes / Alexis Bellavance

Les autres œuvres sont Couvrir l’encombrement, de Sophie Castonguay et Mathieu Marcoux; La famille, de Christian Bujold; Credos, de Michael Eddy, et Intime, de Laurent Lévesque.

Avec les informations de Claudia Hébert, chroniqueuse culturelle à Tout un matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !