•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de PS4 auraient été utilisées pour générer de la monnaie pour des jeux FIFA

Capture d'écran du jeu vidéo de simulation de soccer FIFA 20.

Des malfrats en Ukraine auraient utilisé des milliers de PS4 pour générer de la monnaie virtuelle pour le mode Ultimate Team de jeux de la série FIFA.

Photo : Electronic Arts

Radio-Canada

Ce qui a été rapporté comme étant une ferme illégale de cryptominage dans un entrepôt en Ukraine au début du mois de juillet serait tout autre chose, selon un média ukrainien. Des milliers de consoles PlayStation 4 (PS4) opérées par des robots (bots) y créaient plutôt des comptes FIFA Ultimate Team à des fins lucratives.

Des images dévoilées par les autorités ukrainiennes la semaine dernière ont mis la puce à l’oreille de journalistes du média Delo : on pouvait y apercevoir des disques de jeux vidéo être éjectés et réinsérés dans les consoles.

Cet indice s’ajoute au fait que le minage de cryptomonnaie sur des PS4 n’est pas très efficace. Les journalistes ont donc décidé de fouiller davantage.

Selon Delo, qui a parlé à des sources proches du dossier, les 3800 consoles trouvées dans l'entrepôt étaient opérées par des robots pour jouer à FIFA et accumuler de la monnaie virtuelle pour la série de jeux. Cette dernière était ensuite revendue.

Les services de sécurité ukrainiens n'ont pas confirmé officiellement ces détails pour l’instant.

Un stratagème lucratif

La monnaie virtuelle est utile dans le mode Ultimate Team de la série FIFA (FUT) afin d’acquérir des joueurs de soccer de plus haut calibre sur le marché et de constituer une équipe de rêve. Elle peut également servir à ouvrir des coffres à butin (loot boxes) qui peuvent renforcer une équipe.

La politique d’EA, qui édite et développe les jeux FIFA, ne permet pas d’acheter ou de vendre cet argent numérique. Des joueurs et joueuses contournent toutefois cette règle en vendant des comptes déjà remplis de ces pièces. Le transfert de pièces d’un compte à l’autre est aussi limité, ce qui n’empêche pas des internautes à vendre la monnaie virtuelle en ligne, risquant de se faire bannir du jeu lors du déplacement de celle-ci.

Selon Engadget, qui a consulté un site de vente, une personne demandait 300 dollars américains (382 dollars canadiens) pour 5,1 millions de pièces pour les jeux FIFA.

Environ 29 % des revenus nets d’EA en 2020 provenaient du mode Ultimate Team, qui se trouve dans les titres FIFA, NFL et Madden. Cela représente 1,62 milliard de dollars américains (2,06 milliards de dollars canadiens), dont une partie substantielle provient de FIFA Ultimate Team, selon un rapport du développeur.

Avec les informations de Engadget, Kotaku, et Vice

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !