•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’éclosion de COVID-19 à Iqaluit est terminée

Des maisons à Iqaluit en été.

L'éclosion d'Iqaluit avait débuté au printemps.

Photo : Radio-Canada / David Gunn

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, a déclaré l’éclosion de la COVID-19 à Iqaluit terminée.

Lundi, cela a fait 28 jours que personne à Iqaluit n’avait contracté la COVID-19, a annoncé le Dr Patterson par communiqué mardi. Comme il n’y a pas eu de nouveaux cas, nous pouvons maintenant déclarer que l’éclosion dans la ville est terminée.

Les mesures de prévention toujours en place à Iqaluit, comme le port du masque obligatoire, seront maintenues jusqu’à nouvel ordre, affirme toutefois le médecin hygiéniste.

Il précise que son équipe surveillera la situation au cours des deux prochaines semaines et pourrait apporter de nouveaux assouplissements par la suite.

La semaine dernière, la santé publique avait annoncé de nombreux assouplissements pour Iqaluit.

Cette éclosion à Iqaluit, qui a débuté en avril, était la deuxième à frapper le Nunavut depuis le début de la pandémie. La première, déclenchée à Arviat en novembre, avait atteint 339 cas et fait 1 mort.

Le Dr Michael Patterson porte un masque pendant une conférence de presse.

Malgré les assouplissements annoncés par le Nunavut, le Dr Michael Patterson, médecin en chef de la santé publique, affirme que le port du masque reste obligatoire sur tout le territoire.

Photo : Jaqueline McKay / CBC

Il n’y a plus de cas de COVID-19 actifs au Nunavut.

Des cliniques de vaccination sont offertes un peu partout à travers le territoire.

Le Dr Patterson rappelle tout de même qu’il est important de respecter les mesures sanitaires, de continuer à se laver les mains régulièrement et de rester à la maison si des symptômes apparaissent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !