•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six militaires entament une marche de 160 km entre Saguenay et Roberval

Six militaires traversent une rue de Saguenay.

Les militaires se donnent quatre jours pour parcourir la distance entre Saguenay et Roberval à la marche.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

À défaut de pouvoir participer à un entraînement prévu en Europe, un groupe de réservistes rattaché au Régiment du Saguenay parcourra 160 kilomètres à pied dans la région d’ici 4 jours.

Les six militaires devaient à l’origine prendre part à une marche de quatre jours à Nimègue, aux Pays-Bas, avec des délégations de plusieurs pays. L’événement a cependant été annulé encore cette année en raison de la pandémie.

Le groupe ne s’est pas laissé décourager et a planifié une activité semblable, mais dans la région. Ils sont partis du Régiment du Saguenay mardi matin et comptent rallier Roberval vendredi. Tout au long du parcours, ils porteront un sac à dos de 10 kilos sur les épaules.

Le groupe de six militaires portant le masque.

Les six militaires se sont entraînés sérieusement pour atteindre leur objectif.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

On prend les petits chemins secondaires pour étirer un peu le trajet et être certains d’atteindre nos 160 km à la fin de la semaine, explique la caporale Méghanne Boulanger.

Entraînement et logistique

Elle et ses camarades entendent franchir 40 kilomètres chaque jour, comme ils l’auraient fait aux Pays-Bas. Le groupe de militaires s’est bien entraîné afin d’affronter ce défi : ils ont marché des distances de 10, puis 20 km, avant de faire 40 km deux jours de suite.

On sait que les articulations seront raides à la fin de la journée et on va s’y attendre à la fin de la semaine, mais on est bien préparés et on a confiance que ça va bien aller.

Une citation de :Caporale Méghanne Boulanger

Après chaque jour de marche, un ami ira les rejoindre pour les ramener au Régiment du Saguenay et ils pourront dormir à la maison. Ils seront ramenés là où ils avaient laissé la marche la veille chaque matin, sauf le dernier jour où ils seront hébergés près de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

D'après les informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !