•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Le privé libère des ressources pour les projets spatiaux les plus fous »

L'astronaute canadien David Saint-Jacques observe que les projets des Jeff Bezos, Elon Musk et Richard Branson permettent à la NASA de se concentrer sur des projets plus fondamentaux, comme aller sur Mars.

David Saint-Jacques.

L'astronaute canadien David Saint-Jacques.

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Radio-Canada

L’astronaute canadien David Saint-Jacques a suivi avec intérêt l’aventure du milliardaire américain Jeff Bezos, qui a pris part mardi matin à un vol habité en quittant l’atmosphère terrestre. Il voit d’un bon œil l’engouement du secteur privé qui repousse les limites du tourisme spatial.

En entrevue à Tout un matin, M. Saint-Jacques avoue que l’ingénieur en lui est toujours content de voir de nouvelles idées. Il préfère aborder les missions dans l'espace d’un point de vue technologique.

Il y a une dizaine d’années, la NASA a lancé une initiative pour encourager le développement de l’industrie spatiale privée. Cela lui a permis de libérer des ressources pour des projets plus risqués, plus fous, comme aller sur Mars.

Une citation de :David Saint-Jacques, astronaute

C’est toujours bienvenu quand il y a de nouveaux joueurs comme SpaceX, Virgin et Blue Origin, dont les approches diffèrent de celles des agences spatiales nationales, fait-il remarquer.

Il est évident, selon M. Saint-Jacques, que ces vols spatiaux ont un coût environnemental. Mais il se montre optimiste quant au développement technologique.

Il cite l’exemple de l’industrie de l’aviation qui fait d’importants efforts depuis plusieurs années pour atténuer l’impact de ses moteurs sur l’environnement.

Toujours fasciné par l’aventure spatiale, l’astronaute canadien se réjouit du fait que de plus en plus de gens pourront voir la Terre depuis l'espace.

Ça responsabilise face à la condition humaine et envers notre vaisseau spatial qu’est la Terre, poursuit David Saint-Jacques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !