•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Moreau a besoin de financement pour se rendre à Tokyo

Charles Moreau sur son vélo adapté

Si Charles Moreau est sélectionné pour participer aux Jeux paralympiques, il doit toutefois boucler son financement.

Photo : Facebook.com/charles.moreau.583

Radio-Canada

À quelques semaines des Jeux paralympiques de Tokyo, l'athlète de Victoriaville, Charles Moreau, n'a toujours pas complété son financement.

Là où ça fait mal au niveau budgétaire, c'est que les équipements de vélo à main que j'utilise sont excessivement dispendieux. Depuis l'automne dernier, nous avons fait des démarches auprès d'une firme d'ingénierie pour optimiser la construction et l'aérodynamisme du vélo. J'ai vraiment attendu à la dernière minute pour être certain de la tenue des Jeux et de ma sélection avant d'engager ces dépenses. Ça me coûte 25 000 $ juste en équipement. C'est beaucoup de sous, a-t-il raconté au micro de Par ici l'info.

Deux campagnes de sociofinancement sont en cours pour aider celui qui devenu paraplégique à la suite d'un grave accident de voiture en 2008. La première a été mise en ligne sur Facebook par un ami du paracycliste. À l'heure actuelle, un peu plus de 8000 $ ont été amassés sur un objectif de 25 000 $. La deuxième est disponible sur GoFundMe. Dans ce cas, près de 7000 $ ont été récoltés sur un objectif de 35 000 $.

En plus du stress financier, celui qui a gagné deux médailles aux Jeux de Rio doit vivre avec l'inquiétude d'une possible annulation de dernière minute des Olympiques. D'entendre que peut-être que les Jeux seront annulés, ça ajoute quand même un petit stress. Je focalise sur ce que je contrôle et le restant va suivre son cours. Je vais me concentrer sur ma préparation qui reste à finaliser en espérant le meilleur dénouement possible.

J'espère pouvoir vous donner un spectacle et vous ramener une ou deux médailles!

Une citation de :Charles Moreau

D'ici la mi-août, l'athlète s'entraînera six jours par semaine. Par la suite, l'intensité des entraînements diminuera jusqu'à la tenue des compétitions qui auront lieu à compter du 24 août prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux paralympiques d'été