•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un vendeur de vélos de Saskatoon veut plus de restrictions sur les vélos électriques

Deux cyclistes sur un sentier en terre battue dans le parc Meewasin, à Saskatoon.

La vitesse suggérée sur les sentiers du parc Meewasin, à Saskatoon, est de 15 km/h, mais les vélos électriques peuvent atteindre une vitesse beaucoup plus élevée. (archives)

Photo : Radio-Canada / Matthew Garand

Radio-Canada

Greg Mckee, propriétaire d'un magasin de bicyclettes de Saskatoon, demande l'application de la réglementation sur les bicyclettes électriques. Il affirme qu’elles présentent un risque pour la sécurité des piétons sur les sentiers.

Greg Mckee demande à la province de faire respecter la réglementation sur les bicyclettes électriques.

À l'heure actuelle, les gens achètent ces vélos, qui ne sont pas conformes à la réglementation provinciale, explique le copropriétaire de Bike Doctor.

Des vitesses importantes

La réglementation en place en Saskatchewan interdit l'accès aux cyclistes de moins de 14 ans. Elle exige aussi que la puissance électrique maximale d'un vélo soit de 500 watts. Les bicyclettes ne peuvent pas non plus dépasser une vitesse de 30 km/h.

Greg McKee, copropriétaire du magasin Bike Doctor, à Saskatoon.

Greg McKee, copropriétaire du magasin Bike Doctor, à Saskatoon, reçoit régulièrement des commentaires de résidents sur les vélos électriques peu respectueux des règles.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa / CBC News

M. McKee a déclaré avoir reçu des plaintes de la part de personnes de la région concernant des bicyclettes électriques qui roulent à vive allure sur le sentier Meewasin, à Saskatoon, ce qui augmente les risques pour la sécurité publique.

Il n'y a aucun recours s'ils roulent à 56 km/heure sur le Meewasin Trail. Il devrait y avoir des contrôles. Il devrait y avoir des panneaux d’arrêt et des radars, ajoute M. McKee.

De meilleurs conseils à l'achat

Greg McKee ajoute que certaines personnes achètent involontairement des motos électriques, pensant qu'il s'agit de vélos électriques. Il n'y a aucune garantie qu'elles puissent être réparées, précise-t-il.

Il souhaiterait également que plus de personnes soient initiées à l’utilisation des vélos électriques, afin de pouvoir faire le bon choix avant d'en acheter un.

Avec les informations d'Omayra Issa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !