•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des critiques du programme contre le racisme de la Ville de Windsor

L'hôtel de ville de Windsor.

Le conseil municipal a approuvé le financement d'un programme contre le racisme, mais celui-ci fait l'objet de critiques.

Photo : CBC

Radio-Canada

Alors que le conseil municipal a approuvé lundi un programme de 200 000 $ pour lutter contre le racisme à Windsor, une représentante du Black Council of Windsor-Essex dénonce le manque de consultation de son organisme.

Lesley McCurdy, présidente par intérim du Black Council of Windsor-Essex, qui s'est exprimée lundi après-midi lors de la réunion du conseil municipal, a jugé malhonnête le fait que son organisme soit listé comme l'un des groupes consultés pour l'élaboration du programme.

Nous n'avons pas encore fait l'expérience d'un engagement significatif de la part de cet organisme municipal, du maire ou de quiconque dans l'administration qui favoriserait une relation de travail permettant ou invitant la communauté noire à aborder des questions importantes, a-t-elle souligné.

En dépit de ces critiques, Mme McCurdy affirme que le Conseil des Noirs applaudit la mise en place d'un tel programme.

Pour sa part, le maire de Windsor, Drew Dilkens, réfute les accusations du Black Council of Windsor-Essex et affirme avoir mené des consultations sur une période prolongée.

Je me suis assis avec Mme McCurdy et le Black Council à plusieurs reprises, mentionne-t-il.

Une femme noire qui regarde la caméra.

Mme McCurdy accuse la Ville de Windsor de ne pas avoir assez consulté son organisme dans l'élaboration de son programme municipal de lutte contre le racisme.

Photo : CBC News

Financement approuvé

Le programme de lutte contre le racisme est un partenariat entre la Ville et le Conseil multiculturel de Windsor et du comté d'Essex (MCWEC).

Lors de la réunion du conseil municipal de lundi, la présidente du MCWEC, Allison Johnson, et sa directrice générale, Kathy Thomas, ont présenté six domaines d'intervention.

Selon Mme Thomas, le financement sera utilisé pour des vidéos éducatives, des actions de sensibilisation, une série de conférences, des formations, des stages, du mentorat, des bourses d'études et des subventions de développement.

Avec l'approbation du financement, le MCWEC et la Ville seront en mesure de concevoir le programme et de le mettre en œuvre cette année.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !