•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux feux de forêt dans le Nord de l'Ontario malgré la pluie

Un avion déverse de l'eau sur une forêt en feu.

Plusieurs feux ne sont pas maîtrisés dans le Nord-Ouest de l'Ontario malgré les efforts des pompiers forestiers.

Photo : Twitter/Feux de forêt de l'Ontario

Radio-Canada

Malgré des précipitations lundi, de nouveaux feux de forêt continuent de se déclarer dans le Nord de l'Ontario. La province recense 14 nouveaux incendies dans la région, dont la majorité se trouve dans le Nord-Ouest.

Le Nord de l'Ontario, qui connaît une saison de feux de forêt hors norme, compte 121 brasiers actifs. Quelques-uns d'entre eux surpassent les 100 000 hectares, soit presque le double de la superficie de la Ville de Toronto.

Évidemment, ça va prendre beaucoup plus de précipitations que ce qu'on a vu lundi pour que la situation change de manière significative, explique Isabelle Chenard, agente d'information sur les feux de forêt pour le ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario (DNMRNF).

Ça offre un peu de répit pour lundi, mais sans doute que l'intensité des feux sera à la hausse à nouveau à compter de mardi.

Une citation de :Isabelle Chenard, agente d'information sur les feux de forêt pour le ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario

Isabelle Chenard précise que les pompiers forestiers réussissent à éteindre une dizaine de feux par jour.

Toutefois, le nombre de nouveaux feux dépasse parfois ce nombre. Cette semaine, le DNMRNF a comptabilisé entre 8 et 40 nouveaux feux quotidiennement.

De la fumée est visible dans l'air près d'un lac.

Un bulletin spécial sur la qualité de l’air est en vigueur pour la quasi-totalité du Nord de l'Ontario.

Photo : Twitter/Feux de forêt de l'Ontario

Par ailleurs, les feux de forêt du Nord-Ouest de l'Ontario et de l'Est du Manitoba dégradent actuellement la qualité de l'air dans le Nord jusqu'au Sud de la province. Environnement Canada conseille aux habitants de la région de réduire leur exposition à la fumée.

Les panaches de fumée devraient se dissiper d'ici mardi.

Red Lake encore exempté

Les résidents de Red Lake, une petite ville au nord-ouest de Thunder Bay, sont encore aux aguets, alors qu'un feu imposant brûle à quelques dizaines de kilomètres de leurs maisons.

Lundi, la Municipalité a appelé ses citoyens à se tenir prêts à quitter la ville si la situation venait à se détériorer, comme elle le fait quotidiennement depuis plusieurs jours.

Avec les informations de Zacharie Routhier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !