•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une école de hockey pour les jeunes Innus ouvrira à Maliotenam

Un enfant est gardien de but de hockey. Il est de dos et fait face au reste des joueurs sur une patinoire intérieure.

Autant les garçons que les filles sont invités à s'inscrire à l'école Jourdain-André-Pinette de Maliotenam (archives).

Photo : Getty Images / Francis Black

Radio-Canada

L'école de hockey Jourdain-André-Pinette, destinée au perfectionnement sportif des jeunes Innus, voit le jour dans la communauté de Maliotenam. Pour la première année, l'école accueillera les joueurs du 9 au 13 août.

Le projet est l’initiative de trois passionnés de hockey, originaires de Uashat mak Mani-utenam : Adam Jourdain, Napessis André et Yoan Pinette.

Pour les trois fondateurs de l’école, tous d’anciens joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), c'est une façon de redonner à leur communauté.

On a toujours eu de l’aide de notre communauté, que ce soit au niveau financier ou peu importe. Quand on voulait aller à l’école, on nous a toujours appuyés. Ça faisait plusieurs années qu’on parlait de ce projet-là, on trouvait ça important de redonner à notre communauté et de donner de l’espoir aux jeunes aussi, a expliqué Yoan Pinette au micro de l'émission Bonjour la Côte.

L'extérieur d'un aréna en tôle.

Les joueurs de niveau novice à midget vont pouvoir participer aux activités de l'école, à l'aréna Mario-Vollant de Maliotenam (archives).

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Les trois entraîneurs souhaitent partager leur expérience et donner des conseils aux joueurs autochtones de tous niveaux.

On veut prendre le temps de jaser avec eux, leur partager ce qu’on a fait, les sacrifices qu’on a faits pour se rendre dans le junior majeur et le partager avec les jeunes, ajoute M. Pinette.

Projet reporté

Il aura toujours fallu attendre un an pour voir le projet naître officiellement en raison de la pandémie de COVID-19.

Depuis qu’ils ont reçu la permission de se lancer dans l’aventure, les trois anciens joueurs s’y dévouent à temps plein.

Selon eux, l’engouement est bien présent dans la communauté. La popularité des parties de hockey à l’aréna de Maliotenam en est la preuve, selon Yoan Pinette.

Chaque fois qu’on fait notre tournoi à Maliotenam, l’aréna est toujours plein. Nos numéros qu’on avait dans le junior majeur ont été retirés. Nos chandails sont accrochés dans l’aréna, alors les gens nous connaissaient. Les jeunes savent qui on est et je pense qu’ils ont bien hâte de savoir à quoi va ressembler notre école de hockey.

Yoan Pinette rappelle que les places sont limitées et invite les jeunes de la communauté à s'inscrire rapidement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !