•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Le Noël du campeur... en 1971

Un mannequin déguisé en père Noël est assis sous l'auvent d'une tente roulotte sur un terrain de camping.

Célébré la fin de semaine du 25 juillet, le Noël du campeur est une tradition typiquement québécoise.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avez-vous déjà participé à un Noël du campeur? Ce remarquable reportage narré par Henri Bergeron nous fait connaître cette tradition typiquement québécoise célébrée la fin de semaine du 25 juillet.

Quel est donc cet étrange spectacle au cœur de la forêt laurentienne?

À l’été 1971, l’émission Invitation au loisir s’intéresse à une tradition qui commence à s’ancrer dans les terrains de camping du Québec : le Noël du campeur.

Reportage sur le Noël du campeur réalisé par Henri Parizeau et narré par Henri Bergeron suivant un texte de Serge Deyglun.

Au camping du Domaine Val Pontbriand, près de Rawdon, cette activité est organisée par l’Association des caravaniers nomades de Montréal.

Ils vont fêter non pas un Noël tout blanc mais un Noël encore feuillu, plutôt calorifique et en parfait accord avec le thermomètre compréhensif, décrit le narrateur Henri Bergeron.

Les coutumes sont jeunes, mais déjà, diverses activités sont prévues au cours de la fin de semaine du 25 juillet.

Durant la journée du pré-réveillon, les campeurs enjolivent leur caravane de guirlandes, de ballons et d'autres décorations, de préférence artisanales.

Une jeune femme pose des décorations de Noël sur une tente roulotte.

Chaque famille décore son terrain de camping en vue de la fin de semaine du Noël du campeur.

Photo : Radio-Canada

Le soir venu, les caravaniers passent de roulotte en roulotte pour faire connaissance ou pour se retrouver. Sur chaque site, café, thé et petites douceurs attendent les visiteurs.

Le lendemain, les amis de la vie au grand air se préparent à une imposante réception. Branchages et bûches sont dressés pour former le gigantesque feu de camp du réveillon.

Accompagné de la fée des étoiles, le père Noël fait son apparition en wagonnette. Son traîneau est ensuite tiré comme une remorque derrière une berline vers le pavillon d’accueil du Domaine Val Pontbriand.

La caméra de l’émission Invitation au loisir nous montre un clown qui, étonnamment, fait fumer les adolescents. En musique de fond, la chanson Petit Papa Noël est jouée à l’accordéon.

Durant la remise des cadeaux, les adultes peuvent profiter d’un goûter champêtre. Il y a des desserts hors saison, peut-être, mais certainement pas hors goût, souligne Henri Bergeron.

Les produits dérivés des émissions Radio-Canada semblent avoir la cote : un casse-tête de La Souris verte, un cahier à colorier de Bobino

Des gens se servent le long d'une table remplie de sandwichs et de hors-d'œuvre.

Le généreux buffet du réveillon du 24 juillet 1971 de l’Association des caravaniers nomades de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Quelques pères captent le tout avec leur caméra dernier cri. Pendant ce temps, les femmes servent l’imposant buffet du réveillon.

Petits sandwichs pas de croûtes, cubes de fromage, olives, cornichons sucrés et autres amuse-bouche feront le bonheur des convives.

Comme il se doit, ça se termine dans les bras les uns les autres et c'est en ondulant au rythme de cet orchestre champêtre que cette nuit s'achève, conclut le narrateur du reportage en cette nuit du 24 juillet 1971.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.