•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Port aux Basques souhaite la venue du siège social de Marine Atlantique

Le traversier au quai.

Le traversier de Marine Atlantique à Port-aux-Basques, Terre-Neuve-et-Labrador, à l'été 2019

Photo : Getty Images / shaunl

Radio-Canada

Marine Atlantique a décidé de garder son siège social à Saint-Jean, car elle estime qu’un déplacement vers une région rurale comporte des risques trop importants. Le maire de Port aux Basques, John Spencer, espère que la société changera d’idée.

Un rapport publié en février 2020 indique que la majorité des employés quitteraient leur emploi si Marine Atlantique déménageait dans une petite communauté portuaire comme Port aux Basques, à Terre-Neuve, ou North Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Par conséquent, il n’y aura aucun changement dans la structure actuelle, a déclaré récemment le président-directeur général de Marine Atlantique, Murray Hupman.

John Spencer n’est pas surpris des données du rapport, mais il se dit déçu.

Le maire de la ville de Port aux Basques, John Spencer.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de la ville de Port aux Basques, John Spencer

Photo : Site internet de la ville de Port aux Basques

Le maire relate que sa ville souhaite accueillir le siège social de Marine Atlantique depuis les années 1990.

John Spencer ajoute que la venue du siège social sur la côte ouest pourrait renforcer l’économie locale, attirer des investisseurs et aider toute la région.

Siège social en région rurale

Le rapport a également conclu qu’il pourrait y avoir des défis dans le recrutement et la rétention de cadres hautement qualifiés.

John Spencer n’est pas d’accord avec ce constat.

Je pense que les candidats dans la communauté sont là, avance-t-il. De plus, il y a de nombreuses personnes en quête d’un mode de vie rural. Nous avons beaucoup à offrir.

Par ailleurs, 460 000 $ du budget annuel de Marine Atlantique est consacré à la location de bureaux à Saint-Jean, dont le bail expire le 31 août prochain.

Selon le rapport, la société pourrait économiser 200 000 $ par année en frais de déplacement en déménageant à Port aux Basques.

Si Marine Atlantique ne change pas d’avis et garde son siège social à Saint-Jean, John Spencer espère que la société envisage d’autres possibilités d'emploi à Port aux Basques.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !