•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

103 feux de forêt actifs dans le Nord-Ouest de l’Ontario

Un feu de forêt vu des airs.

Les feux de forêt près de Red Lake continuent de laisser planer le spectre d'une possible évacuation.

Photo : Twitter/@ONressources

Radio-Canada

Les feux de forêt se multiplient dans le Nord-Ouest. Il y en a plus d’une centaine actifs dans toute la région.

Selon le gouvernement ontarien, il y avait 117 feux de forêt actifs dans la province dimanche. De ce chiffre, 103 sont dans le Nord-Ouest de l’Ontario.

Une centaine de pompiers mexicains sont arrivés samedi à Toronto. Ils doivent être déployés dans le Nord-Ouest afin d’y combattre les nombreux brasiers forestiers.

La météo ne leur fera pas de cadeaux, car ils devront composer avec du temps très sec dans les prochains jours.

À Red Lake, deux grands feux dans la région continuent de poser une menace à la municipalité. Le spectre d’un possible ordre d’évacuation plane toujours, mais il n’a pas encore été donné.

La Ville de Red Lake a publié une mise à jour sur sa page Facebook dimanche.

Le feu de forêt Red Lake 077 reste toujours à environ 20 km à l'ouest des communautés de Madsen et Starratt-Olsen et n'est toujours pas maîtrisé. [Dimanche], cet incendie pourrait prendre de l'ampleur du côté nord-est et ouest, et pourrait rejoindre l'incendie Red Lake 016, peut-on y lire.

Sur la base de toutes nos informations à ce jour, une évacuation reste probable. Veuillez ne pas devenir complaisant, car nos feux de forêt continuent de croître et sont généralement imprévisibles, cela constitue une menace réelle pour notre communauté. Veuillez prendre toutes les précautions nécessaires pour être prêt si une évacuation est annoncée.

Situation stressante

Selon Joel Marion, propriétaire de l’hôtel Balmer, à Red Lake, la situation est angoissante. C’est beaucoup de stress, dit-il.

Photo d'un homme.

Joel Marion est le propriétaire de l'hôtel Balmer, à Red Lake.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

L’hôpital de Red Lake a mis certains protocoles en place. Par exemple, les 9 patients qui y étaient hospitalisés ont déjà été transférés dans d’autres hôpitaux du Nord-Ouest de la province.

Selon Sue Lebeau, PDG de l’hôpital Margaret Cochenour, à Red Lake, le feu peut causer des problèmes respiratoires et on doit se préparer à une éventuelle arrivée de nouveaux patients.

La façade d'un hôpital

L'hôpital local prend des précautions.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Même en cas d’évacuation, l’établissement devra tout de même garder un personnel minimal pour s’occuper des travailleurs essentiels, précise-t-elle.

Par ailleurs, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a confirmé la mort d’un premier pompier forestier qui faisait partie d'un déploiement dans le Nord-Ouest, dans la région de Fort Frances. Le décès est survenu jeudi à la suite d’un problème d’ordre médical, indique le ministère, qui ne donne toutefois pas de détails additionnels.

Avec des informations de Bienvenu Senga

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !