•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des propriétaires de restaurants à Winnipeg peinent à embaucher des employés

Le propriétaire du restaurant Promenade Café et vin.

Le propriétaire de Promenade Café et vin, Shawn Brandson, a mis à pied, de façon temporaire, ses employés et espère pouvoir tous les réembaucher quand l'établissement ouvrira de nouveau.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Zoé Le Gallic-Massie

La province autorise depuis samedi l’ouverture des restaurants à 50 % de leur capacité maximale. Pourtant, des propriétaires de restaurants à Winnipeg déplorent le manque de personnel et peinent à embaucher des employés.

Avant samedi, les restaurants et les bars étaient ouverts à 25 % de leur capacité intérieure et à 50 % pour les terrasses. Ils peuvent depuis samedi rouvrir à 50 % de leur capacité, et ce, même à l’intérieur.

« Le problème, c’est que nous ne recevons pas de curriculum vitae », déplore le propriétaire du restaurant Promenade Café et vin, Shawn Brandson.

Je suis dans l’industrie depuis plus de 30 ans et je n’ai jamais vu un manque de personnel aussi important que celui-ci.

Une citation de :Shawn Brandson, propriétaire du restaurant Promenade Café et vin

À présent, Promenade Café et vin compte 12 employés, mais c’est trop peu selon le propriétaire, car avant la pandémie, le restaurant en comptait 26. M. Brandson est donc à la recherche de 14 employés supplémentaires pour un retour à la normale.

Les heures d’ouverture du restaurant sont irrégulières en raison de ce manque de personnel.

Nous sommes ouverts seulement la moitié du temps si nous comparons aux heures habituelles [d’avant la pandémie], affirme Shawn Brandson.

Avant la pandémie tous les employés étaient bilingues, mais désormais, la priorité est d’embaucher du personnel, avoue-t-il.

Le manque d’employés se fait aussi ressentir du côté des restaurants Chaise Café & Lounge, situés l’un sur le boulevard Provencher et l’autre sur l’avenue Corydon.

Le propriétaire, Shea Ritchie est à la recherche de cinq à dix nouveaux employés. Pour compenser ce manque, « certains employés travaillent 7 jours par semaine », dit-il en précisant qu’ils se sont proposés eux-mêmes.

Shea Ritchie est debout sur la terrasse de son restaurant. Il porte des lunettes et une chemise. Derrière lui se trouvent des plantes et des fleurs.

Selon Shea Ritchie, depuis la réouverture des restaurants à 50 % de leur capacité limite d’accueil, « ses restaurants sont super occupés ».

Photo : CBC/Radio-Canada

De plus, M. Ritchie témoigne de l’instabilité vécue au sein du personnel, car des 30 employés actuels, 17 sont nouveaux. Ces nombres incluent les deux restaurants.

C'était difficile de réembaucher tout le monde. Certaines personnes pensaient revenir, mais les choses changent.

Une citation de :Shea Ritchie, propriétaire de Chaise Café & Lounge

Shea Ritchie et Shawn Brandson ont bon espoir que la problématique du manque de personnel se résorbera au cours des prochains mois. Car malgré tout, ils demeurent rassurés par l'enthousiasme des gens à sortir de la maison et manger au restaurant.

Des Manitobains soulagés de voir un assouplissement

Depuis samedi, les Manitobains ont davantage d'options de sorties grâce à la deuxième phase de déconfinement.

Je prévois sortir un peu plus maintenant pour aller déjeuner avec quelques personnes, raconte un passant rencontré à la Fourche de Winnipeg.

Je ne sais pas si j’assisterai à de gros événements tout de suite. Nous verrons comment les choses se déroulent dans les prochaines semaines, ajoute-t-il.

Un jeune homme de Winnipeg pense également que l’allègement des restrictions est bien pour Winnipeg.

Une famille croit même sortir plus souvent. Nous sommes heureux d’être entièrement vaccinés [...] C’est donc plus sécuritaire de sortir, affirme le père.

En date de dimanche, la province indique que 77,5 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu la première dose et 61,7 % les deux doses.

La province souhaite atteindre la troisième phase de déconfinement avant la fête du Travail et prévoit que 80 % de la population admissible ait reçu une première dose de vaccin et que plus de 75 % aient reçu la deuxième dose.

Avec des informations de Mina Collin

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !