•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programmeur informatique crée un alphabet braille pour la Première Nation Ts’msyen

L'alphabet braille pour le Sm'algyax.

L'alphabet braille pour le Sm'algyax a été ajouté au site internet développé par Brendan Eshom.

Photo : Harris Mowbray

Radio-Canada

Bien qu’il n'ait jamais mis les pieds à Prince Rupert en Colombie-Britannique, Harris Mowbray, un programmeur informatique passionné par la linguistique a développé un alphabet braille pour le Sm'algyax.

L’américain basé en Californie a collaboré avec le membre de la Première Nation Gitga'at et résident de Prince Rupert Brendan Eshom. Le Sm'algyax est la langue traditionnelle du peuple Ts'msyen qui vit sur la côte nord de la Colombie-Britannique.

Harris Mowbray est un programmeur informatique passionné par les langues.

Pour Harris Mowbray, l'accessibilité à des outils d'apprentissage est cruciale pour préserver les langues.

Photo : Harris Mowbray

Le braille, c’est l’alphabet, les chiffres et les notes de musique utilisés par les personnes aveugles et malvoyantes. Les publications qui utilisent l’alphabet braille sont imprimées en relief et le lecteur utilise ses doigts pour lire.

Le Conseil culturel des Premières Nations travaille sur la préservation des langues autochtones. Selon lui, le Sm'algyax est en déclin puisque la majorité de ceux qui parlent cette langue a plus de 70 ans.

C’est pourquoi Brendan Eshom a mis en place un site internet et une application mobile pour assurer la pérennité de cette langue autochtone. C’est comme cela que Harris Mowbray a appris sur la langue et a offert son aide en février.

Ce n’est pas le premier alphabet braille que le Californien a développé. Harris Mowbray en a, entre autres, créé pour le chamorro et le carolinien, des langues parlées sur les îles Mariannes.

Je pense qu’il est très important que les personnes aveugles, myopes ou qui ont d’autres problèmes liés à leur vision puissent être capables d’apprendre leur langue comme leurs pairs.

Une citation de :Harris Mowbray, programmeur informatique

Harris Mowbray explique que l’alphabet braille pour le Sm'algyax est facile à apprendre, car il a seulement quelques caractères de plus que celui de l’anglais.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !