•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt : près de 300 évacués seront hébergés à l’Université de Regina  

Un feu de forêt près de Buffalo Narrows.

Plusieurs incendies présentent un risque pour les autoroutes du nord de la Saskatchewan.

Photo : Marvin Lemaigre/Facebook

Radio-Canada

Environ 300 personnes évacuées du nord-est de la Saskatchewan en raison des feux de forêt seront hébergées à l’Université de Regina jusqu’à ce que la situation se normalise, informe l’Université dans un courriel envoyé vendredi aux étudiants.

Les premières personnes évacuées vers l'Université de Regina proviennent de la nation crie de Shoal Lake. L'opération devrait se poursuivre au cours des prochains jours.

La plupart des personnes évacuées sont des familles avec de jeunes enfants, précise l’Université.

Les autorités indiquent que des mesures sanitaires seront mises en place. 

Afin de protéger nos invités – qui viennent d'une bulle plus isolée – et notre communauté du campus, les protocoles de l'Université liés à la COVID-19 continueront d'être en place, notamment l'obligation de porter des masques dans les espaces intérieurs, publics et partagés, indique le courriel.

Le nombre de stations de désinfection des mains sera augmenté et des protocoles de nettoyage améliorés seront mis en place. La distanciation physique sera encouragée pour la protection de chacun, ajoute l’Université.

Le courriel précise que certains détails sont encore en cours d'élaboration, mais l'Université assure que la perturbation des services du campus devrait être minime.

Par ailleurs, les autorités universitaires disent étudier la possibilité de mettre certaines installations à la disposition des personnes évacuées, en fonction de la durée de leur séjour.

p1030940

Environ 300 personnes évacuées du nord-est de la province en raison des feux de forêt séjourneront sur le campus de l'Université de Regina.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Les feux font toujours rage

Selon le site web de l'Agence publique de la Saskatchewan (SPA), 160 feux de forêt étaient toujours en activité dans la province dimanche matin. La quasi-totalité d'entre eux se trouve au nord de Prince Albert.

Dix de ces feux sont circonscrits, 31 ne le sont pas, 24 sont actifs et proches de propriétés alors que 95 autres sont en cours d'évaluation.

Presque toute la province fait l’objet d’un avertissement de chaleur ou d’un avis sur la qualité de l’air, quand ce ne sont pas les deux en même temps, notamment dans la partie sud-ouest.

La population est appelée à faire preuve de prudence en raison des conséquences possibles sur la santé.

Certaines personnes, notamment les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les gens souffrant d'affections comme l'asthme ou la maladie pulmonaire obstructive chronique devraient limiter le temps qu'elles passent à l'extérieur, selon la présidente et directrice générale de l'Association pulmonaire de la Saskatchewan, Erin Kuan.

Il n'y a rien de plus important que la capacité de respirer, déclare-t-elle à CBC.

En 2021, 418 feux de forêt ont été recensés jusqu’à présent en Saskatchewan. Ce chiffre dépasse de plus de 200 la moyenne des cinq dernières années, qui se situe autour de 212.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !