•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Internet : le Japon bat un record de vitesse avec un transfert de 319 Tb par seconde

De la fibre optique

La fibre optique à quatre cœurs pourrait notamment servir à développer des technologies qui vont au-delà de la 5G.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une équipe de recherche japonaise a battu un record de vitesse sur Internet avec un transfert de données de 319 térabits (Tb) par seconde, soit près du double de la vitesse de 178 Tb par seconde atteinte en août 2020 par des ingénieurs du Japon et du Royaume-Uni.

Selon Motherboard, la section techno du magazine Vice, les scientifiques du Japan’s National Institute of Information and Communications Technology (NICT) ont réussi cet exploit en laboratoire, en utilisant une technologie de fibre optique avancée qui comprend quatre cœurs plutôt qu’un, tout en gardant à peu près la même taille.

Le NICT a utilisé des bouts de fibre optique enroulés pour transférer des données sur une distance simulée de 3001 km, sans perte de vitesse ou de qualité du signal. La vitesse de 319 Tb par seconde a été atteinte grâce à une méthode complexe impliquant l’utilisation d’un laser qui divise le signal en 552 canaux ainsi que d’amplificateurs conçus avec des minéraux rares.

L’équipe de recherche croit que sa technologie pourrait être intégrée aux systèmes déjà existants pour leur donner un gain de vitesse énorme. La fibre optique à quatre cœurs pourrait notamment servir à développer des technologies qui vont au-delà de la 5G.

Avec les informations de Motherboard, et Engadget

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !