•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD dévoile sa plateforme électorale au 2e jour de la campagne électorale en N.-É.

Le chef se tient debout derrière un lutrin dans un jardin, en compagnie des candidats du parti.

Le chef du NPD de la Nouvelle-Écosse, Gary Burrill, dévoile la plateforme électorale de son parti.

Photo : Radio-Canada / CBC/Steve Lawrence

Radio-Canada

Les néo-démocrates de la Nouvelle-Écosse ont dévoilé leur plateforme électorale dimanche, soit au lendemain du déclenchement de la campagne électorale dans la province.

Le NPD promet notamment d'adopter un mécanisme permanent de contrôle des loyers et de faire passer le salaire minimum à 15 dollars l'heure.

Les néo-démocrates veulent aussi garantir au moins dix jours de congés payés à tous les travailleurs et améliorer l'accès aux soins de santé mentale.

Lors d'une conférence de presse à Halifax, le chef du NPD, Gary Burril a accusé les libéraux de vouloir sabrer dans les dépenses et les progressistes-conservateurs d'avoir l'intention de privatiser certains services publics.

Les néo-démocrates n'ont pas présenté d'échéancier pour retrouver l'équilibre budgétaire.

Avant la dissolution de l'Assemblée, le NPD comptait cinq députés.

Une campagne d'une durée d'un mois

Le chef libéral et premier ministre sortant, Iain Rankin, a mis fin samedi à des semaines de spéculation en demandant la dissolution de l'Assemblée législative.

Iain Rankin estime qu’il s’agit d’un bon moment pour convoquer les électeurs aux urnes, soit le 17 août prochain. La campagne électorale de son parti mettra l'accent sur la reprise économique, particulièrement après la période de récession provoquée par la pandémie de COVID-19.

Le chef des progressistes-conservateurs, Tim Houston, critique toutefois le moment choisi pour déclencher des élections. Il souligne que la province est toujours en état d'urgence.

Le leader du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Nouvelle-Écosse, Gary Burrill, s'est quant à lui déclaré prêt pour la campagne électorale estivale. Il dévoilera la liste des candidats de son parti dans les prochains jours.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !