•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne pour lutter contre la prolifération de déchets dans les parcs ontariens

Des déchets dans un parc.

La campagne de sensibilisation vise à éduquer les gens qui vont camper cet été.

Photo : Parcs Canada

Radio-Canada

La campagne #ForTheLoveofParks (pour l'amour des parcs) espère encourager les visiteurs à suivre les règles et à garder les lieux propres.

Le nombre de personnes se rendant dans les parcs de la province a fortement augmenté pendant la pandémie. Mais le nombre de déchets qui jonchent les sols aussi.

Les gouvernements fédéral et provincial s'associent pour lancer cette campagne de sensibilisation.

L'objectif est d'essayer de sensibiliser à la sécurité des visiteurs, de promouvoir un comportement positif et les personnes qui prennent soin des sites protégés que nous avons ici, en Ontario, explique Sarah Quinlan Cutler, directrice des relations externes à Parcs Canada.

Les parcs nationaux et provinciaux de l'Ontario ont accueilli près de 13 millions de visiteurs en 2020, selon Parcs Canada, qui s'associe à Parcs Ontario pour mener la campagne.

Nous avons également constaté une augmentation de certains comportements dangereux et négatifs des visiteurs, se désole Mme Quinlan Cutler.

Des déchets de nourriture jonchent le sol, sur l'herbe.

Le camping a du succès en Ontario; malheureusement, les déchets ont aussi augmenté.

Photo : Parcs Canada

Elle indique que les parcs provinciaux et nationaux ont connu une augmentation du nombre de déchets, des randonnées hors piste, des personnes nourrissant des animaux sauvages, du vandalisme, entre autres comportements qui menacent les espaces protégés et posent des défis au personnel du parc.

Nous avons vu des gens se présenter pour faire du portage sans équipement approprié et sans être préparés. Et cela a conduit à des sauvetages, ajoute-t-elle.

Et malheureusement, nous avons également constaté une certaine agressivité envers notre personnel.

La campagne de sensibilisation comprendra des vidéos du personnel des parcs s'adressant directement aux visiteurs et une campagne sur les réseaux sociaux. Le tout vise à éduquer les gens avant leur arrivée dans les parcs pour assurer une meilleure expérience en plein air.

Le camping, plus populaire

Le camping a le vent dans les voiles depuis la dernière année, même auprès des néophytes.

C'est une bonne nouvelle pour les amateurs de plein air de longue date comme Gayle Labuz. Elle dit qu'elle a vu une augmentation du nombre de personnes qui essaient de camper pour la première fois.

Je pense que c'est fantastique, dit-elle. Mais la partie amère est, malheureusement, qu'il y a beaucoup de gens qui ne sont pas préparés quand ils sortent.

Selon elle, ceux qui s'aventurent à l'extérieur devraient faire quelques recherches avant de se rendre dans les parcs.

Je pense que ce que nous voyons, ce sont beaucoup de gens qui ne veulent pas enfreindre les règles. Ils ne connaissent tout simplement pas vraiment les règles aussi bien qu'ils auraient dû le savoir avant de réserver leurs sites, estime-t-elle.

Une personne coupe une tomate, assise sur une plage de galets. À côté de cette personne, des bols remplis de concombre et de champignons prêts à être cuisinés sur un feu de camp.

Il est primordial de ne rien laisser derrière soi lorsqu'on cuisine, en camping.

Photo : getty images/istockphoto / Vera_Petrunina

L'éducation est la clé

Randy Mitson, directeur du marketing pour Algonquin Outfitters à Huntsville, en Ontario, affirme que la plupart des visiteurs qui laissent des ordures ou nourrissent la faune n'agissent pas de façon malveillante, mais ne sont tout simplement pas conscients de l'impact de leurs actions.

L'éducation est le meilleur moyen de faire savoir aux gens ce qu'ils devraient et ne devraient pas faire, pense-t-il. Et aussi leur faire savoir comment passer un bon moment.

M. Mitson dit que son conseil est de respecter une règle commune en matière d'activités de plein air : ne laissez aucune trace, c'est-à-dire quoi que vous emportiez dans le parc, assurez-vous de le ramasser.

Nous voulons nous assurer de garder les choses vraiment propres et bien rangées. Emportez vos déchets chez vous. Ne les laissez pas derrière. Et de cette façon, nous n'allons pas amener la faune à faire des choses qu'elle n'est pas censée faire, ajoute-t-il.

La campagne #ForTheLoveofParks se poursuivra tout au long de la saison 2021. Et comme le rappelle Gayle Labuz, l'objectif est aussi de se concentrer sur la raison principale pour laquelle les gens décident de partir camper : profiter de la nature.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !