•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des hôtels à insectes pour la biodiversité

Gros plan d'une abeille qui pollinise une fleur.

En échange de l'hébergement que leur offre Mme Bérubé, les abeilles pollinisent les fleurs environnantes.

Photo : iStock

Radio-Canada

Depuis 2018, une entrepreneure estrienne passionnée de la nature fabrique des hôtels à insectes et à chauve-souris dans son atelier d'Ayer’s Cliff.

Isabelle Bérubé est la fondatrice de l’Atelier Zabie. Elle construit des abris pour les insectes et pour les chauves-souris. La femme se décrit comme une grande aimante de la nature et de l’environnement. C’est pour cette raison qu’elle crée ces abris à insectes.

C'est quelques années après avoir fait l'acquisition de son terrain, en 2010, que la dame a découvert qu’il existe des hôtels à insectes. J’ai décidé d’en fabriquer un avec une grosse plaque de bois. J'ai essayé ça comme ça, je l’ai installé, je n'ai pas respecté les règles de l’art dans la construction, explique la fondatrice de l’atelier.

Je m’amuse toujours à dire qu’on a réussi à créer la vie, parce que les abeilles solitaires, elles viennent pondre. On va créer de nouvelles abeilles.

Une citation de :Isabelle Bérubé, fondatrice de l'Atelier Zabie.

Des espèces en danger

Les abris à insectes sont généralement utilisés pour attirer les abeilles solitaires. Ces abeilles, différentes des abeilles domestiques, ne produisent pas de miel.

Leur but dans la vie, c’est vraiment de polliniser pour nourrir leurs œufs; donc, ça nous aide pour avoir de beaux fruits et de beaux légumes.

Une citation de :Isabelle Bérubé, fondatrice de l'Atelier Zabie.

Plusieurs centaines d’espèces d’abeilles solitaires sont recensées au Canada, la plupart d’entre elles ne piquent pas.

Ces abeilles font d'ailleurs partie des premiers insectes à polliniser une fois le printemps venu. Elles pollinisent dans un rayon de 250 mètres, selon Isabelle Bérubé.

Isabelle Bérubé propose aussi des abris à chauves-souris. Les chauves-souris sont très importantes dans notre écosystème pour la biodiversité !  Saviez-vous qu’une chauve-souris se nourrit d’environ 600 insectes nuisibles à l’heure ?  Elles sont vraiment d’une aide inestimable, peut-on lire sur le site internet de l’Atelier Zabie.

Les abeilles comme les chauves-souris sont importantes pour la biodiversité, et sont en danger, notamment en raison de la destruction de leur habitat naturel.

Une entreprise qui intéresse

Les créations de l’Atelier Zabie intéressent des gens ailleurs qu'en Estrie. La Ville de Saint-Jérôme a passé commande pour en recevoir, et le parc Jean-Drapeau, à Montréal, en a installé en lien avec son plan directeur axé sur la biodiversité.

L'hôtel pour insectes aménagé au parc Jean-Drapeau de Montréal.

L'hôtel pour insectes aménagé au parc Jean-Drapeau de Montréal.

Photo : autre

Les abeilles doivent être très, très heureuses, ça leur rajoute un petit abri pour pouvoir passer l’hiver, se multiplier davantage, et être présentes pour aider la floraison et les jardins qu’on a chez nous.

Une citation de :Philippe Morrisson, coordonnateur en développement de produits, parc Jean-Drapeau

Le parc Jean-Drapeau a installé des affiches à proximité des abris à insectes pour expliquer aux usagers du parc l'utilité de ces hôtels.

Ce n'est pas tout le monde qui connaît non plus ce que c’est; donc, on explique un peu pourquoi on a mis ça là, explique le coordonnateur en développement de produits au parc Jean-Drapeau, Philippe Morrisson.

Philippe Morrisson souligne que le parc a gardé contact avec l’Atelier Zabie, afin de pouvoir éventuellement ajouter des abris dans les prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !