•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux adolescents grièvement blessés dans un accident de scooter à Deux-Montagnes

Une voiture accidentée, du ruban jaune et des premiers répondants.

Selon les policiers, l’automobiliste circulait à grande vitesse dans une zone de 50km/h lorsqu’il est entré en collision par l’arrière avec le scooter où prenaient place les deux adolescents.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Grégoire

Radio-Canada

Deux adolescents ont été grièvement blessés dans un accident de scooter à Deux-Montagnes vers 2 h 30 dimanche matin, lorsqu’ils ont été happés par une voiture. Le conducteur de l’automobile était en état d’ébriété.

La collision a eu lieu sur la 20e avenue, près de l’intersection avec la rue de Normandie.

Selon les policiers, l’automobiliste circulait à grande vitesse dans une zone de 50 km/h lorsqu’il est entré en collision par l’arrière avec le scooter où prenaient place les deux adolescents.

Ceux-ci, un garçon et une fille âgés de 15 ans, ont été transportés à l’hôpital Sainte-Justine pour y traiter des blessures graves.

La vie de la jeune femme n’est pas en danger, mais on craint pour celle du jeune homme, qui conduisait le véhicule.

Le taux d'alcoolémie du conducteur de la voiture, un homme âgé de 25 ans, dépassait de deux fois et demie la limite permise.

Il sera accusé de conduite avec les facultés affaiblies et d’autres chefs d’accusation pourraient s’ajouter, selon l’évolution de l’état de santé des blessés.

Il doit comparaître par vidéoconférence plus tard aujourd'hui.

La Régie de police du Lac des Deux-Montagnes est responsable de l’enquête. Des reconstitutionnistes de la Sûreté du Québec (SQ) sont attendus sur place.

Une portion de la 20e avenue sera fermée pendant une bonne partie de la journée.

Avec les informations d’Olivier Lefebvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !