•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rappel d'écrans solaires en aérosol de marque Neutrogena

Les écrans solaires Ultra Sheer et Beach Defense peuvent être dangereuses pour la santé en raison de concentrations élevées de benzène.

De la crème solaire appliquée sur les jambes

Des écrans solaires en aérosol de marque Neutrogena font l’objet d’un rappel de Santé Canada.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Santé Canada a annoncé samedi le rappel des écrans solaires en aérosol Ultra Sheer et Beach Defense de la marque Neutrogena en raison de concentrations élevées de benzène.

Des tests commandés par la pharmaceutique Johnson & Johnson ont révélé que de telles concentrations peuvent être dangereuses pour la santé après une utilisation répétée et à long terme, a indiqué l'agence fédérale dans un communiqué.

Santé Canada demande à la population de cesser d'utiliser les produits touchés par le rappel. Les signes immédiats d'une exposition à une forte concentration de benzène sont la somnolence, des étourdissements, un rythme cardiaque rapide ou irrégulier et des maux de tête, précise Santé Canada.

Une exposition à long terme, soit pendant un an ou plus, peut avoir de graves conséquences sur la santé, y compris la leucémie, l'anémie et l'insuffisance de la moelle osseuse, ajoute-t-on.

Santé Canada encourage toutefois les Canadiens à continuer d'utiliser des écrans solaires pour se protéger des dommages causés par le soleil et à le faire en suivant les directives inscrites sur les étiquettes. Les rayonnements ultraviolets du soleil peuvent causer le cancer et d'autres effets cutanés, insiste l'agence.

L'utilisation d'un écran solaire qui offre une protection contre les rayons ultraviolets A et B avec un facteur de protection solaire (FPS) de 30 ou plus est recommandée pour prévenir les coups de soleil et réduire ainsi le risque de développer un cancer de la peau.

Des rappels des produits visés au Canada sont également en cours aux États-Unis en raison de concentrations élevées de benzène.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !