•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rembrandt à l’honneur cet été au Musée des beaux-arts du Canada

Une personne portant des gants montre l'autoportrait du peintre.

Un autoportrait de Rembrandt à l'âge de 26 ans.

Photo : Associated Press / Kirsty Wigglesworth

Radio-Canada

Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) consacre cet été une exposition au grand peintre hollandais du 17e siècle Rembrandt.

Ça fait 50 ans qu’on n’a pas eu d’exposition au Canada de cet artiste immense. Et c’est la première fois que notre musée le met en vedette. Il y aura des toiles qui n’ont jamais été vues au Canada, expliquait avec enthousiasme le conservateur du musée, Jonathan Shaughnessy, au micro de Stéphan Bureau vendredi matin.

Le musée situé à Ottawa a rouvert récemment, après avoir été fermé plusieurs mois en raison de la pandémie.

Planifiée depuis cinq ans, l’exposition Rembrandt à Amsterdam : créativité et concurrence présente une centaine d'œuvres du grand peintre.

Immense toile sur un mur bleu foncé.

Une toile de l’exposition « Rembrandt à Amsterdam : créativité et concurrence » au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. « L’aveuglement de Samson », de Rembrandt van Rijn, date de 1636 et est une œuvre d’huile sur toile de 219,3 × 305 cm.

Photo : Radio-Canada / Kevin Sweet

Jonathan Shaughnessy précise que l’approche muséale pour cette exposition diffère de celle à laquelle est habitué le public.

Une place importante sera ainsi accordée au contexte socioéconomique dans lequel évoluait le peintre. Le but est de retracer les destinées transformatives de la carrière de cet artiste dans le contexte du marché de l’art, indique-t-il.

L’art est devenu accessible [au 17e siècle], et c’est à partir de cette époque que le marché de l’art est devenu très actif, ajoute le conservateur.

L’exposition souligne ainsi qu’à l’instar d’autres collègues peintres, Rembrandt était aussi un entrepreneur et un homme d’affaires.

Perspectives décoloniales au musée

L’exposition se distingue également par l’effort fourni pour présenter une perspective contemporaine et une diversité de points de vue sur le peintre et son époque.

On a voulu placer les façons d’être et les formes de savoir des Autochtones au cœur de nos actions.

Une citation de :Jonathan Shaughnessy, conservateur du MBAC

Les œuvres des artistes de la communauté crie Ruth Cuthand et Kent Monkman sont ainsi exposées aux côtés de celles du grand maître hollandais.

Pendant que Rembrandt peignait, les Hollandais négociaient des traités avec les Premières Nations ici. On pense que Rembrandt est éloigné de nous alors qu’en fait, les Autochtones de cette terre ont joué un rôle significatif en contribuant à l’économie et à l’histoire de ce qu'on appelait autrefois le projet colonial néerlandais, expliquait il y a quelques jours la directrice générale du musée, Sasha Suda.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !