•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pucerons rendent les rues de Winnipeg collantes cet été

Les feuilles d’une plante recouvertes d’excréments d’insectes.

Les nouvelles populations de pucerons se régénèrent tous les sept jours environ.

Photo : Radio-Canada / (Walther Bernal / CBC)

Radio-Canada

Les conditions météorologiques chaudes et sèches de cet été favorisent le développement des pucerons à Winnipeg. Leurs déjections collantes envahissent les rues de la capitale manitobaine.

Les pucerons, parfois appelés poux des arbres, sont de petits insectes qui se délectent de la sève des feuilles des arbres, et qui sécrètent un liquide collant sur tout ce qui se trouve en dessous.

Pour le responsable du contrôle des insectes de Winnipeg, Ken Nawolsky, la sécheresse prolongée cette année donne à ces petites bêtes le terrain de jeu idéal pour se multiplier.

On a eu un manque de pluie et des températures élevées. Quand vous avez cette combinaison, vous allez avoir une grande population de pucerons, explique-t-il.

Selon certains habitants de Kildonan Drive, il s’agit de la pire année qu’ils aient connue.

Ça n’en finit pas. Vous lavez vos chaises, vous les ressortez et vous devez de nouveau les laver. Vous marchez dans la rue et plein de choses se collent à vos chaussures. Vous amenez des feuilles et de la terre à l’intérieur. Je n’en peux plus, se plaint Carol Vande Kraats.

Regina Shiffman trouve que la situation rend l’utilisation de son jardin déplaisante cette année.

On en a assez de tout nettoyer et trois jours plus tard c’est la même chose. On en est à un point où on ne veut juste plus aller dehors, affirme-t-elle.

Ken Nawolsky reconnaît que la ville reçoit de nombreuses plaintes, mais qu’il n’existe pas de solution. Les pucerons se reproduisent tous les sept jours et il n’existe pas de mesures de contrôle efficaces.

Il explique qu’habituellement c’est la pluie qui joue ce rôle. Les résidents peuvent arroser les feuilles de leurs arbres pour faire tomber les pucerons.

Avec des informations de Cory Funk

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !