•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société des arts Harricana célèbre ses 25 ans à Amos

Les quatre sont debouts dans une salle d'exposition avec des tableaux.

De gauche à droite : l'ancienne présidente Rollande Brochu Larouche, la présidente Sylvie Coulombe, le président fondateur Gilles Gravel et Geneviève Hardy, artiste de la relève et administratrice de la Société des arts Harricana.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Martin Guindon

La Société des arts Harricana célèbre cette année ses 25 années d’existence à Amos.

L’organisme a été fondé en septembre 1995, en pleine effervescence culturelle. Il réunit une centaine d'artistes amateurs et professionnels de toutes les disciplines artistiques, à qui il offre un réseau, des formations et l’opportunité de réaliser des projets dans la communauté.

Une découpure de journal.

Une découpure du journal le Citoyen de l'Harricana, lors de la fondation de la Société des arts Harricana en 1995.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Il y avait eu, au début des années 90, la fondation du Conseil des artistes en arts visuels en Abitibi-Témiscamingue, se souvient le président fondateur, Gilles Gravel. En 1995, la politique culturelle de la Ville d’Amos venait d’être adoptée et des gens, dont Paul Ouellet et Claude Ferron, ont voulu créer quelque chose de plus tangible pour regrouper des artistes de toutes les disciplines pour avoir quelque chose de plus fort et obtenir des choses de la part des instances politiques.

Des projets marquants

Au fil des années, la Société des arts Harricana a organisé de nombreuses expositions collectives, mais elle a aussi été très active au niveau des projets dans la communauté. Certains furent particulièrement marquants.

Je suis une fille de projets, alors quand je suis arrivée à la présidence en 2012, j’ai commencé à préparer des projets. On a fait le projet de la fresque pour le 100e d’Amos. Ç’a été un gros projet qui a fait participer beaucoup d’artistes et des bénévoles, également. L’autre projet que j’ai présenté, c’était celui des tuiles de plafond pour le centre hospitalier. C’est un gros projet qui me tenait à cœur, qui existe toujours et qui fait des petits dans la région et au Québec, évoque Rollande Brochu Larouche.

Place à la relève

Artiste de la relève, Geneviève Hardy est membre de la Société des arts Harricana depuis seulement 18 mois. J’étais quand même nouvelle dans le milieu des arts. Je n’ai pas fait d’études en arts et je ne connaissais que très peu d’artistes dans la région. J’avais envie de rencontrer d’autres artistes, de réseauter et d’échanger. C’est super enrichissant de pouvoir parler à d’autres artistes, de se nourrir de ce qui les inspire, eux, croit-elle.

Une fresque présentant des premiers habitants.

Une reproduction de la fresque du 100e d'Amos à l'exposition «Célébrons 25 années de création».

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Membre du conseil d’administration, Geneviève Hardy planche aussi sur un projet de maison des arts à Amos. On veut créer un lieu où les artistes de la région pourraient se rassembler, un lieu de création en fin de compte. Ça fait longtemps que c’est demandé par le milieu artistique ici. On n’en a pas de lieux bien équipés, bien organisés où on peut se rassembler, créer ensemble, s’inspirer et échanger, fait-elle valoir.

Des activités pour le 25e

D’ici la fin de l’année, différentes activités sont prévues pour souligner le 25e anniversaire, dont l’exposition Célébrons 25 ans de créativité, présentée jusqu’au 1er septembre au Vieux-Palais.

Une salle d'exposition.

Jusqu'au 1er septembre, les créations d'une soixantaine de membres de la Société des arts Harricana exposent des œuvres créées dans les 25 dernières années au Vieux-Palais d'Amos.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

L’objectif de l’exposition, c’est de faire connaître sur une période de 25 ans les productions artistiques de nos membres. Depuis la création de la Société des arts, on organise en moyenne trois expositions par an. Faites le calcul, vous verrez que le nombre d'œuvres qui ont été exposées est impressionnant. Donc, c’est aussi une façon pour nous de remercier nos fidèles membres pour leur participation à nos activités, souligne la présidente Sylvie Coulombe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !