•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élever trois enfants à 78 ans

Une famille se tient devant une maison.

Denise et Henri Daguerre ont encore trois de leurs fils sous leur toit. Ils affirment que la jeunesse qui les entoure les garde sains d'esprit.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Rien n’arrête les septuagénaires Denise et Henri Daguerre de Val-Gagné vers leur but de permettre à leurs enfants de participer aux Jeux olympiques spéciaux.

Accueillir un enfant est un cadeau du bon Dieu, me lance Denise Daguerre, alors que je lui montre la première échographie de mon enfant qui se montrera le bout du nez en décembre.

Une mère et son fils s'émerveille devant la photo d'une échographie.

La réaction de Denise et de son fils Stéphane vaut son pesant d'or quand il découvre la première image de l'écographie de bébé Chabot.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Le fait d'être parents n’a pas été le chemin le plus facile pour Denise et Henri Daguerre. L’infertilité s’est invitée au moment où ils rêvaient de fonder une famille. L’adoption d’enfants en a été la piste de solution pour le couple qui célèbre, cette semaine, ses noces d’orchidées.

On est allé en chercher deux à l’Île-du-Prince-Édouard [Benoit et Audrey]. Par la suite, l’aide à l'enfance nous a appelé en nous demandant si on voulait aussi adopter les demi-frères d’Audrey.

Une citation de :Denise Daguerre

Denise se souvient que personne ne voulait d'eux. Ils avaient 4 et 2 ans et vivaient avec une déficience intellectuelle. Denise et Henri n’ont fait ni une, ni deux, et ont pris de nouveau la route vers l’est.

Un homme et une femme devant leur résidence en bois rond.

Mercredi 20 juillet, Denise et Henri vont célébrer 55 ans d'union.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Patrick et Stéphane Daguerre sont aujourd’hui reconnus dans le Nord de l’Ontario comme étant des athlètes exceptionnels. La route pour s’y rendre a été sinueuse, racontent les parents

Quand tu as un enfant naturel, tu le prends et tu l'amènes le lendemain à faire quelque chose de nouveau, comme par exemple faire un dessin ou apprendre un nouveau mot. Il le fera. Patrick et Stéphane, le développement s'est fait miette par miette.

Une citation de :Denise Daguerre

Denise se souvient que ses enfants ne savaient pas s’asseoir quand ils sont arrivés à leur maison en bois rond en 1990.

À 78 ans, Denise Daguerre s’émeut de voir ses enfants s’émerveiller à fendre du bois, tondre la pelouse et représenter le pays aux Jeux olympiques spéciaux.

Un jeune reçoit une médaille des Jeux mondiaux.

En 2015, Stéphane Daguerre a remporté deux médailles d'argent aux Jeux olympiques spéciaux à Los Angeles.

Photo : Collection Famille Daguerre

C’est toute une fierté, s’émeut la Franco-Ontarienne. Dernièrement, elle a pris la garde complète de son petit-fils Jérémie qui vit avec un trouble du spectre de l’autisme.

Guide pour un futur parent

La résilience et la sagesse dont fait preuve Denise Daguerre fait d’elle un exemple pour me conseiller dans mon rôle de père.

En plus, Mme Daguerre est une éducatrice hors pair, me disent mes beaux-parents qu’ils l’ont eu comme enseignante en maternelle à Val-Gagné.

Assis confortablement, Denise s’apprête à partager des leçons de vie pendant que Jérémie s’émerveille des moindres changements météorologiques. Patrick et Stéphane aident leur paternel à corder du bois.

Une femme répond aux questions de notre journaliste.

Notre fureteur nord-ontarien écoute et note les moindres conseils de Denise Daguerre.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

La valorisation verbale ou une tape sur l’épaule, c’est la plus belle récompense. Quand j’enseignais, les élèves qui me voyaient rire aux éclats pour eux, c’était toute une valorisation.

Henri, son mari, renchérit.

C’est [une meilleure récompense] que donner un 5 $ parce qu’il a accompli une tâche, sinon ils ne travailleront pas s’il n’y a pas de récompense.

Voici un petit avant-goût de ma rencontre (Nouvelle fenêtre) avec Denise Daguerre que vous pouvez trouver dans l’épisode sur la parentalité de l’émission Comme tout le monde animée par Isabelle Ménard.

Dans cet épisode, vous retrouvez aussi une entrevue avec Caroline Mulroney qui raconte comment elle réussit à élever ses 4 enfants tout en conjuguant ses fonctions de ministre des Transports.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !