•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vacances de la construction: un repos « bien mérité » pour les travailleurs

Un chantier de construction vide, entouré de clôture et de cônes oranges.

La plupart des chantiers reprendront le 2 août prochain (archives).

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Les vacances de la construction commencent vendredi soir pour 8 812 travailleurs de l'Est-du-Québec.

Ce sont un peu moins de 27 millions $ qui ont été versés en chèques d'indemnités de congés annuels obligatoires et de jours fériés chômés, pour l'année 2021.

À l'échelle de province, ce montant s'élève à 503 millions $, pour un total de près de 170 000 travailleurs.

Ce montant est plus élevé qu'en 2020, où un peu plus de 492 millions $ avaient été remis à environ de 170 000 travailleurs.

Ces vacances seront bien méritées pour les travailleurs, selon la porte-parole de la Commission de la construction du Québec (CCQ), Mélanie Malenfant.

En plus de faire face à une charge de travail historique, les travailleurs œuvrent dans un contexte de rareté de main-d'œuvre, expose la porte-parole.

L'activité économique est très élevée dans l'industrie de la construction. C'est vrai dans la plupart des régions; on est dans des années historiques.

Une citation de :Mélanie Malenfant, porte-parole Commission de la construction du Québec
La porte-parole de la Commission de la construction du Québec, Mélanie Malenfant.

La porte-parole de la Commission de la construction du Québec, Mélanie Malenfant (archives).

Photo : Radio-Canada

Pour Mélanie Malenfant, cette rareté de main-d'œuvre s'explique notamment par la population vieillissante et par le fait que de moins en moins de jeunes s'inscrivent dans les cours de formation professionnelle pour œuvrer dans le domaine de la construction.

Plus de vacanciers sur les routes

Les vacances de la construction signifient aussi dire plus de vacanciers sur les routes.

La Sûreté du Québec (SQ) avise qu'elle intensifiera ses interventions du 16 juillet au 1er août prochain pour rappeler à tous les vacanciers qu’ils doivent appliquer les règles en matière de sécurité routière et récréotouristique tout au long de l’année, même lorsqu’ils sont en vacances.

Une van est stationnée devant le fleuve.

Avec la pandémie, la Sûreté du Québec s'attend à ce que les Québécois soient nombreux sur le réseau routier de la province.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Une attention particulière sera portée à la vitesse, le port de la ceinture de sécurité, à la distraction au volant, et à la conduite avec des capacités affaiblies par l'alcool, la drogue, ou une combinaison des deux.

La sergente aux services des communications à la SQ, Hélène St-Pierre, recommande aux usagers de bien planifier leur déplacement.

De prévoir ses déplacements comme on prévoit aussi nos vacances, explique Hélène St-Pierre. Donc, s'assurer de se donner une bonne latitude au niveau du temps, ajoute-t-elle.

On est en vacances donc on peut prendre le temps de faire les choses.

Une citation de :Hélène St-Pierre, sergente aux services des communications à la SQ

La sergente rappelle également aux usagers de la route d'être courtois entre eux, particulièrement parce qu'ils seront nombreux sur le réseau routier.

Elle recommande aux vacanciers de planifier leurs expéditions en nature, que ce soit en sentier ou sur des plans d'eaux.

La SQ augmentera aussi sa surveillance dans les sentiers et sur les plans d'eau afin de s'assurer que toutes les règles en vigueur soient respectées. Par exemple, les sentiers de véhicules tout-terrain seront davantage surveillés pour s'assurer que le port du masque est respecté, tout comme l'âge minimal de 16 ans pour conduire un tel véhicule.

La plupart des chantiers reprendront le 2 août prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !