•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cycliste réclame que le pont de Québec soit plus sécuritaire

Le cycliste, Phillipe Michaud, sur son vélo, à l'entrée du pont de Québec.

Le cycliste Philipe Michaud, à l'entrée du pont de Québec

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Un cycliste qui emprunte le pont de Québec à l’année pour se rendre au travail à Québec demande que l’espace réservé aux piétons et aux cyclistes soit élargi. Philippe Michaud a dû faire de la rééducation après s’être cassé un doigt à la suite d’un accident.

L’accident s’est produit le 4 mars dernier. Philippe Michaud était sur le point de sortir du pont de Québec, quand il y a eu un bon coup de vent. Il a dévié de sa trajectoire et sa main a frappé la structure du pont.

J'ai le métacarpe du petit doigt cassé presque au complet. Mon doigt a viré à 90 degrés. Ça a pris une intervention et un plâtre. Encore aujourd'hui, mon petit doigt n'a pas l'angle qu'il devrait avoir. Il est un peu plus court. Ça affecte plein d'aspects de ma vie, comme tenir mon guidon, le travail au clavier, la guitare, raconte Philippe Michaud.

Le chemin piétonnier sur pont de Québec.

L'espace est très restreint pour les cyclistes désirant traverser le pont de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Plus d'espace

Il demande que l’espace soit élargi, mais aussi que les barreaux soient remplacés par quelque chose de fermé, pour éviter que le guidon des vélos se coince entre les barreaux.

C'est beaucoup trop étroit. Il faudrait que ce soit un peu plus large. Le fait qu'il y ait des barreaux sur le côté et des structures avec des fer angles, ça bloque notre guidon. Ce ne sont que des pièges, comme des couteaux tous les trois mètres, illustre-t-il.

Affiche sur le bord de la piste cyclable, juste avant le pont.

Les cyclistes doivent marcher à côté de leur vélo lorsqu'ils traversent le pont de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Peu de cyclistes marchent

Les cyclistes doivent normalement descendre de leur vélo pour traverser le pont de Québec. Toutefois, ils sont très peu nombreux à le faire.

Ce n'est pas pratique. Ça augmente énormément le temps de traversée. Avec la largeur de guidon que j'ai, de toute façon, je n'ai même pas assez d'espace pour marcher à côté de mon vélo, souligne Philippe Michaud.

Le chemin piétonnier sur le pont de Québec.

L'espace est très restreint pour les cyclistes désirant traverser le pont de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Le MTQ « sensible »

Le tablier du pont de Québec doit être reconstruit d’ici 2030. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) assure que la réfection du passage pour cyclistes et piétons sera étudiée.

Cette analyse va se faire dans la réalisation et la préparation du projet. Le ministère est conscient de la situation actuelle. On est sensible à la sécurité, affirme le porte-parole du MTQ, Nicolas Vigneault.

Ce sont les délais qu'on attend d'un gouvernement provincial. Ce serait l'fun que ce soit plus tôt, rétorque le cycliste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !