•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lyne Bessette ne se présentera pas aux prochaines élections fédérales

Une femme de profil, lunettes sur la tête, au sommet d'une montagne

Lyne Bessette avait été élue en 2019. (archives)

Photo : Radio-Canada

La députée libérale de Brome—Missisquoi Lyne Bessette a annoncé, vendredi, qu’elle ne se présentera pas aux prochaines élections fédérales.

Dans une publication Facebook, l’ancienne cycliste olympienne a indiqué être fière du travail accompli lors de ce premier mandat.

La vie politique, comme la vie de sportif de haut niveau, est exaltante. Tout va vite, on doit toujours être à l’affût pour se surpasser, et ce, pour le bien des gens qu’on représente, a-t-elle publié.

« Maintenant, il est temps que je prenne soin de moi. Je quitte la politique pour des raisons personnelles. »

— Une citation de  Lyne Bessette, députée de Brome—Missisquoi, dans une publication Facebook

En entrevue avec Radio-Canada, Mme Bessette a dit retenir de son temps en politique les personnes qu’elle a côtoyées. Que ce soit mon équipe, les maires, les gens des MRC, les organismes, les gens de Brome—Missisquoi, c’est ça que je retiens le plus de l’an et demi que je viens de passer.

Elle remercie aussi son équipe, qui lui a appris à naviguer dans la grosse machine parlementaire.

Élue en 2019, Mme Bessette se dit notamment fière du soutien apporté aux aînés, du branchement à internet haute vitesse de toutes les municipalités de la circonscription d’ici 2022, et du travail pour la préservation des plans d’eau, dont le lac Memphrémagog.

Elle compte d'ailleurs continuer à travailler sur ce dossier pendant le temps qui lui reste en tant que députée.

On travaille encore présentement sur le lac Memphrémagog. On a eu une rencontre cette semaine. On prévoit encore en avoir une la semaine prochaine ou dans les prochains 10 à 14 jours. C’est vraiment important, c’est un dossier qui me tient à cœur, et que j’aimerais faire avancer le plus possible avant le déclenchement des élections, s’il y a à en avoir dans les prochaines semaines ou mois.

La députée ne peut cependant pas encore confirmer ce qu'elle compte faire après la fin de sa carrière politique.

Je ne suis même pas rendue là. [...] C’est pour des raisons personnelles et j’ai besoin de prendre du temps pour moi. Je vais prendre une pause, on dit en anglais "prendre un step back", un pas en arrière et réfléchir à ce qui s’en vient. Je ne prendrai pas de décision rapide non plus.

Elle indique cependant qu’elle appuiera la prochaine personne qui portera les couleurs libérales dans la circonscription de Brome—Missisquoi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !