•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 M$ pour l'aérogare de Trois-Rivières : une élue souhaite la tenue d’un référendum

Façade de l'aérogare de l'aéroport de Trois-Rivières

L'aéroport de Trois-Rivières est situé au nord de l'autoroute 40, près de l'autoroute 55.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Trifluviens qui souhaitent la tenue d’un scrutin référendaire concernant l’agrandissement et la rénovation de l’aérogare au coût de 11,1 millions de dollars ont jusqu’au 29 juillet pour en faire la demande.

Pour qu’un référendum ait lieu sur la question, il faudrait qu’un peu plus de 8000 personnes remplissent le registre qui a été automatiquement mis en place étant donné l’ampleur de l’emprunt.

La conseillère municipale du district des Forges, Mariannick Mercure, encourage les citoyens à signer le registre. Je trouve ça bien frustrant qu’on n’ait pas consulté [les citoyens] sur ce projet-là, a-t-elle déclaré vendredi en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Mariannick Mercure avait voté contre le règlement d’emprunt destiné lors d’une séance du conseil municipal. Je n’étais pas d’accord qu’on agrandisse [l’aéroport], qu’on ait des idées de grandeur dans ce secteur-là, je ne trouve pas que c’est une bonne idée d’un point de vue environnemental et économique, rappelle-t-elle.

L’élue est réaliste et doute que 8000 personnes signent le registre, mais si jamais on arrivait à atteindre ce chiffre-là, on serait obligés de se requestionner, dit-elle.

Mariannick Mercure souhaite qu’une vraie consultation ait lieu. Elle déplore que seul un petit sondage ait été mené et que la Ville ait fait volte-face par rapport aux vols directs vers le Sud. Une majorité des citoyens sondés avait dit être en faveur de vols directs vers les destinations soleil, mais le maire Jean Lamarche a finalement annoncé qu'il n'y en aurait pas.

Outre le fait que je ne pense pas que c’est une bonne idée d’investir 11 millions dans un aéroport en 2021, toute la démarche n’a pas été honnête, explique la conseillère municipale du district des Forges.

4 M$ d'Ottawa pour l'aéroport

Deux ministres libéraux étaient à l’aérogare de Trois-Rivières vendredi pour annoncer un appui financier de la part de Développement économique Canada (DEC) pour les régions du Québec. Un montant de 4 millions de dollars est accordé à la Ville de Trois-Rivières pour l'agrandissement et la modernisation de l'aérogare.

L’aide de DEC permettra de construire un bâtiment LEED et d’acquérir des équipements de sécurité pour les passagers et d’entretien pour l’aérogare, indique le gouvernement du Canada par voie de communiqué.

La ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly ainsi que le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, ont participé à cette conférence de presse en compagnie du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Des gens, dont Jean Lamarche, Mélanie Joly et François-Philippe Champagne, sur le tarmac de l'aéroport aux côtés d'un avion.

Les ministres libéraux Mélanie Joly et François-Philippe Champagne étaient à l'aéroport de Trois-Rivières, vendredi avant-midi, pour l'annonce de financement.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !