•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de places en garderie créées d'avance pour l'arrivée de 200 travailleurs à Gaspé

Un enfant avec un jouet.

L'arrivée de nouveaux travailleurs et de leurs familles risque d'accroître la demande de places en garderie à Gaspé (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, refuse de s'avancer sur le nombre de places en garderie qui seront créées en vue de l'arrivée des futurs travailleurs de LM Wind Power à Gaspé. Il assure cependant que les besoins actuels seront comblés.

J'ai dit clairement et je le répète : on créera suffisamment de places à Gaspé pour que chaque parent puisse avoir une place pour son enfant, que ce soit en CPE, en garderie ou en milieu familial, martèle le ministre Lacombe.

Après avoir annoncé en octobre dernier 32 nouvelles places à venir à Gaspé – une annonce qui avait suscité beaucoup de déception dans la région – le ministre se dit maintenant prêt à en créer plus du double. Une annonce doit d'ailleurs avoir lieu à ce sujet d'ici la fin de l'été.

Jeudi, le maire de Gaspé, Daniel Côté, a évoqué que 200 places en garderie sont présentement requises dans sa ville, sans compter celles qui seront nécessaires à l'arrivée des 200 nouveaux travailleurs de l'usine de LM Wind Power, prévue pour la fin de 2022.

Mathieu Lacombe au micro.

Le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe (archives)

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le ministre Lacombe estime cependant qu'il ne faut pas surestimer le nombre de places manquantes.

Si c'est une centaine, ce sera une centaine, mais il faut être prudent avec les chiffres, parce que d'additionner les listes d'attente des CPE les unes avec les autres et ensuite d'arriver avec un nombre, ce n'est pas la meilleure façon de calculer, parce que dans ces enfants-là, il y en a qui ont déjà une place, rappelle-t-il.

C'est très difficile de savoir combien de ces 200 employés vont arriver avec des enfants. On ne veut pas non plus construire des CPE avec de l'argent public, alors qu'on n'a pas encore ces besoins-là sous la main.

Une citation de :Mathieu Lacombe, ministre de la Famille du Québec

Il y en a des besoins actuellement, on va les combler. S'il y a des parents qui déménagent ici parce qu'ils obtiennent un emploi chez LM Wind Power, ils vont s'inscrire à La Place 0-5 et ensuite on a dit qu'on donnerait une place à chaque enfant [...] mais c'est sûr que ça prend un certain délai, construire un CPE, ça prend 24 mois du moment que la construction commence, précise-t-il.

Il ajoute que les garderies familiales permettent une certaine flexibilité pour répondre aux besoins en attendant la construction de nouveaux CPE. Cette flexibilité-là, c'est le milieu familial qui nous l'offre, où on est capable de créer des places beaucoup plus rapidement, avance le ministre.

M. Lacombe rappelle d'ailleurs que son gouvernement a annoncé des incitatifs totalisant 200 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser la création de places en garderies familiales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !