•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oubliez Las Vegas, une chapelle de la Nouvelle-Écosse propose des mariages kitsch

L'intérieur d'une chapelle rose.

La chapelle de Wolfville offre des mariages subito presto depuis un mois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis un mois, il n’est plus nécessaire d’aller à Las Vegas pour unir ses liens dans un décor qui sort totalement du commun. Wolfville en Nouvelle-Écosse a maintenant sa propre chapelle dont le style kitsch rappelle ce que l’on trouve à Las Vegas.

L'établissement qui ferait rougir Elvis Presley est situé dans la vallée d’Annapolis au centre d’une région de vignobles.

Une devanture de chapelle de mariage. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La devanture de la chapelle ressemble un peu à celles que peuvent voir les touristes dans le désert du Nevada.

Photo : Radio-Canada

La propriétaire de la Wolfville Wedding Chapel, Sarah Anderson, s’est inspirée de ce qui existe à Las Vegas.

J’ai toujours aimé les chapelles de Las Vegas et j’aime également les cérémonies rapides et faciles, dit-elle.

Puisqu’elle est également juge de paix, les mariages sont légitimes et se font subito presto!

L'intérieur d'une chapelle un peu kitsch.

Un buste du roi du rock and roll ne manque pas de rappeler aux clients l’ambiance des chapelles de Las Vegas.

Photo : Radio-Canada

Les murs roses, les décorations de couleurs tape-à-l’œil… Toute la chapelle est inspirée du style kitsch. On a un buste d’Elvis et des boules disco, ajoute Sarah Anderson.

Vous venez, vous vous mariez, et hop, vous faites la tournée des vignobles, vous allez prendre un verre sur un patio où vous célébrez avec vos amis et votre famille.

Une citation de :Sarah Anderson, propriétaire de la Wolfville Wedding Chapel

Et les gens participent à cette folie à leur manière. Il y a des gens qui sont rentrés en imitant Elvis, raconte-t-elle.

Des mariages prévus pour l'été 2021

Quinze couples ont déjà l’intention d'unir ses liens cet été dans ce décor déjanté.

Un léopard en céramique.

L'accumulation d'objets hétéroclites fait le charme de cette chapelle, pour certains.

Photo : Radio-Canada

Quand Linda Macdonald, coprésidente de Wolfville Business Development Corporation, a mis les pieds dans la chapelle, elle a tout de suite eu envie de renouveler ses vœux de mariage.

Une idée qui plaît moins à son mari.

Il est plutôt conservateur, dit-elle. Elle a tout de même réussi à le faire entrer dans la cabine photo de la chapelle!

Linda Macdonald (à gauche) et Sarah Anderson (à droite).

Linda Macdonald (à gauche) et Sarah Anderson (à droite)

Photo : Radio-Canada

Au milieu de cette ambiance festive sortie tout droit du désert du Nevada, certaines personnes croient que Sarah Anderson a perdu la tête. Oui, mon mari… mais je ne l’écoute pas, conclut-elle en riant de bon cœur.

D’après le reportage de Paul Légère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !