•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin Francoeur se porte candidat à l'investiture du Parti libéral dans Trois-Rivières

Le visage de Martin Francoeur dehors, durant une entrevue, au centre-ville de Trois-Rivières.

L'ancien éditorialiste du Nouvelliste Martin Francoeur briguera l'investiture libérale, dans l'espoir d'être candidat aux prochaines élections fédérales dans la circonscription de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après plusieurs semaines de réflexion, l’ancien éditorialiste du quotidien le Nouvelliste Martin Francoeur a annoncé sa candidature à l’investiture du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Trois-Rivières en vue des prochaines élections fédérales.

Martin Francoeur a annoncé sa décision lors d’une présentation virtuelle, jeudi soir.

J’ai constaté que mes années d’expérience comme journaliste, commentateur et éditorialiste m’ont permis de voir que des solutions pouvaient être apportées et j’avais envie de les proposer à la population, de travailler autrement pour faire progresser la communauté à laquelle j‘appartiens, a-t-il déclaré.

Martin Francoeur a tenu à expliquer pourquoi il a choisi le parti de Justin Trudeau.

Joindre le Parti conservateur du Canada était hors de question pour lui. J’estime que ce parti est non seulement rétrograde, mais dangereux sur le plan des progrès sociaux et environnementaux, a-t-il expliqué, en ajoutant qu'en tant que membre de la communauté LGBTQ, il ne partage pas les positions du parti et de ses membres sur ces questions.

Dans son allocution diffusée en direct sur Facebook, l'ancien éditorialiste a aussi révélé qu’il n’est pas souverainiste, donc qu'il a aussi exclu de se présenter sous la bannière bloquiste. Sur le plan de l’identité, j’ai toujours cru que le Québec formait au sein du Canada une société distincte, évidemment, en raison de sa langue et de sa culture [...], mais je n’ai jamais eu, personnellement, de convictions souverainistes.

Sans jamais parler du Nouveau Parti démocratique (NPD), Martin Francoeur a ensuite déclaré que son choix s’est tourné vers le Parti libéral du Canada, une formation politique qui lui a tendu la main. Il affirme partager les valeurs de ce parti.

Pour l’instant, aucune autre personne n’a manifesté son intention d’être candidat libéral dans cette circonscription.

Je suis prêt à servir comme candidat et, je l’espère, comme député de Trois-Rivières à la Chambre des communes.

Une citation de :Martin Francoeur

S’il remporte l’investiture du parti, Martin Francoeur va se mesurer à l’ancien maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, candidat confirmé chez les conservateurs.

Quant à l’éthicien René Villemure et à l’auteur Adis Simidzija, ils se présentent respectivement à l’investiture du Bloc québécois et du NPD.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !