•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aéroport de Mont-Joli connaît un achalandage record

L'affiche de l'aéroport et des bâtiments derrière.

Selon le président du conseil d'administration de la Régie régionale de l'aéroport de Mont-Joli, Bruno Paradis, le stationnement de l'aéroport est toujours plein ces temps-ci. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Un record de 1374 mouvements d'avion a été enregistré en juin à l'aéroport régional de Mont-Joli. La moyenne est normalement de 500 à 700 décollages ou atterrissages par mois.

Ce niveau de mouvements représente un record qui dépasse même celui qui avait été atteint avant le début de la pandémie, selon la directrice générale de la Régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli, Chantal Duchesne.

Elle estime que les dernières données comparables avaient été enregistrées en 2005. Elle poursuit en expliquant qu'en 2019, on avait eu 1034 mouvements. C'est l'année qu'il y avait eu la crise des traversiers. Et cette année, on est au-delà de ça.

La pandémie avait occasionné un ralentissement important des activités de l'aéroport.

Lors de la première vague de COVID-19, en mai 2020, Chantal Duchesne, indiquait que trois vols sur quatre étaient annulés à Mont-Joli. En mai 2020, nous avions 242 vols exactement, précise Mme Duchesne.

Mme Duchesne affirme aujourd'hui que les affaires ont repris dans les dernières semaines. Les vols pour transporter les travailleurs des entreprises situées dans le Nord-du-Québec, les vols de la SOPFÎM et les vols privés affluent.

C'est très vivant à l'aéroport, présentement. On voit, ce mois-ci, une augmentation très significative des mouvements.

Une citation de :Chantal Duchesne, directrice générale de la Régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli

La moitié de la quinzaine d'employés avait dû être licenciée au printemps 2020. Chantal Duchesne indique qu'ils sont tous de retour au travail.

Le terminal de l'aéroport de Mont-Joli.

Le terminal de l'aéroport de Mont-Joli reprend peu à peu vie après la pandémie. (Archives)

Photo : Radio-Canada

De plus, les finances de l'aéroport vont bien, malgré l'effet des confinements et du ralentissement de l'économie. Chantal Duchesne indique que l'aéroport a bouclé la dernière année financière avec un surplus d'environ 47 000 $.

Cette année, en date d'aujourd'hui, dans le premier trimestre, on est encore en surplus. C'est sûr qu'on fait attention à nos dépenses. On a mis sur la glace certains projets, mais on en a d'autres pour l'année prochaine, de très gros, précise-t-elle.

Ça allait super bien. On avait fait des revenus records. La pandémie est arrivée. Ça nous a permis de prendre du recul [...] de travailler sur les opportunités qui s'en viennent.

Une citation de :Bruno Paradis, président du conseil d'administration de la Régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli

La Régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli a reçu une aide financière de 11 millions de dollars en mai pour couvrir les coûts d'amélioration de la piste principale.

Un avion de la compagnie Pascan se pose sur la piste de l'aéroport de Mont-Joli.

La piste principale de l'aéroport sera réparée.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Un projet d'agrandissement et de rénovation du bâtiment de l'aéroport est aussi envisagé. Il s'agit d'un projet évalué à 15 millions de dollars pour lequel le financement doit encore être bouclé.

Le président du conseil d'administration de la Régie, Bruno Paradis, indique que de nouvelles entreprises aériennes appellent régulièrement à l'aéroport pour demander si elles peuvent avoir une place sur le tarmac.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !