•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke prolonge son aide envers les 50 ménages toujours sans logement

4857797dcd1e43849ab986887470086e

La crise du logement ne s'améliore pas à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

La Ville de Sherbrooke prolonge son aide financière d'urgence alors qu'une cinquantaine de ménages se trouvent toujours sans logement depuis le 1er juillet.

Malgré de nombreux appels à l'aide, la situation stagne à Sherbrooke. On est à peu près au même point qu’au lendemain du 1er juillet , déplore le conseiller municipal et président du Parallèle de l’habitation sociale de Sherbrooke, Pierre Avard.

Selon ce dernier, l'évolution de la situation se fait au compte-gouttes. Des ménages se sont même ajoutés à la liste. C’est inquiétant à ce stade-ci de l’été, a-t-il lâché.

La Ville de Sherbrooke prolongera donc son aide d'urgence pour venir en aide aux personnes toujours sans logis. La moitié d'entre elles sont éligibles. La Ville s’est engagée à ne laisser personne dans la rue, a voulu rassurer M. Avard.

Laisser tomber les préjugés

Le conseiller municipal a prévu un peu la situation en permettant au directeur général de la ville d’allonger les dépenses. Il invite les propriétaires à laisser tomber leurs préjugés.

La Ville fait toujours appel aux propriétaires privés pour permettre de loger les gens dans cette situation. Le message n’a pas vraiment été entendu.

Une citation de :Pierre Avard, conseiller municipal et président du Parallèle de l’habitation sociale de Sherbrooke, en entrevue à Par ici l'info

Le président du Parallèle de l'habitation s'attriste que des familles se trouvent toujours dans cette situation. Les gens vont quand même avoir un toit jusqu’à ce qu’on réussit à trouver des logements.

De ces 50 ménages :

  • La moitié d'entre eux sont des personnes seules et sont à la recherche d'un logement;
  • L'autre moitié sont des gens à la recherche d'un logement avec plus d'une chambres à coucher.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !